La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Jérôme Delclos

Message Envoyer un message

Articles

Œuvres complètes

de Tao Yuanming
Retour à la cabane hirsute L’œuvre-vie de Tao Yuanming (352-427), un parcours d’écriture et d’existence exemplairement chinois. Inépuisable. Maître Cinq-Saules », comme on l’appelle encore en Chine, invente comme son contemporain Aurelius Augustinus (354-430) des « subjectivités inédites », nous dit son traducteur Philippe Uguen-Lyon. Il marquera tout autant sa postérité que les Confessions le feront en Occident pour celle de l’évêque d’Hippone. Tao Yuanming est un nom majeur de la littérature chinoise, et sa traduction française, servie par une préface érudite, mérite d’être considérée comme un événement éditorial. Le premier intérêt que l’on prend à le lire réside dans l’écriture de soi qu’il inaugure à son époque, la...
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

Le Couloir rouge

de Brice Matthieussent

Good Evening, Vietnam

Brice Matthieussent construit habilement un roman du temps, entre aventures et atmosphère. Un puissant équilibre. Le roman ayant ses modes, certains tours deviennent des raretés. Le Couloir rouge de Brice Matthieussent en est une, et c’est tant mieux. Par son usage des temps du passé, et à reprendre ce topos qui fit florès dans la littérature du XIXe siècle de langue anglaise : trois ou quatre hommes, au club, au pub ou dans le train. Ils fument, ont un certain âge, sont amis ou d’emblée intimes même...
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

Tueurs

de Jean-Michel Espitallier

Sans que la nuit remue

Se confrontant à l’ignominie des bourreaux, Jean-Michel Espitallier nous offre un grand moment éthique de littérature. Nul écrivain averti ne touche à l’ignoble sans trembler. C’est qu’il voit bien les pièges auxquels s’expose le récitant du meurtre de masse, de la torture et du viol érigés en système : le pathos facile, le voyeurisme, une esthétisation pour le moins déplacée. L’obscène. En ces parages, le beau style lui-même est suspecté ; l’auteur se regarde écrire, et c’est juché sur une pile de cadavres...
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

Le Monde magique

de Ernesto De Martino

À l’école des sorciers

Le Monde magique de l’Italien Ernesto De Martino (1908-1965), où l’homme est en permanence confronté au risque de la « fin du monde », est un livre fondateur pour les sciences humaines. À découvrir avec sa spécialiste et traductrice Giordana Charuty. En 2016, le lecteur français découvrait grâce à trois chercheurs, Giordana Charuty, Daniel Fabre, Marcello Massenzio, et une équipe de traducteurs, une somptueuse édition par l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de La Fin du monde. Essai sur les apocalypses culturelles, chef-d’œuvre inachevé d’Ernesto De Martino. Un auteur bien connu en Italie mais quasiment ignoré du grand...
mai 2022
Le Matricule des Anges n°233

Braves d’après

de Anton Beraber

Celles d’Hébert

de Anton Beraber

L’audace d’Anton

Les deux nouveaux romans d’Anton Beraber donnent à lire bord à bord la grande langue dans sa bravoure. Coup double. On attend toujours au tournant l’auteur d’un premier livre encensé. Quatre ans après La Grande Idée, qui reçut le prix Valery-Larbaud, Anton Beraber sort enfin du bois avec non pas un mais deux seconds romans, Braves d’après et Celles d’Hébert. Tout comme chez Céline, Cingria ou Michon, la grande affaire de l’écrivain reste la phrase : travail d’atelier, exemplairement artisanal, où se rabote...
mai 2022
Le Matricule des Anges n°233