La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Jérôme Delclos

Message Envoyer un message

Articles

Le Fétiche et la plume

La littérature, nouveau produit du capitalisme
de Hélène Ling , Inès Salas
En Lettres Kapitales Hélène Ling et Inès Sol Salas traquent la production et la consommation de la littérature en capitalisme tardif. Une cartographie de la spectralité. C’est un livre qui manquait. Ni un pamphlet comme ceux d’André Schiffrin ou d’Éric Hazan, ni une étude universitaire comme Faire l’auteur en régime néolibéral de Jérôme Meizoz (Lmda N°218), Le Fétiche et la plume occupe une place étroite entre l’essai grand public et l’ouvrage spécialisé. C’est bien cette position d’entre-deux qui fait d’abord l’intérêt de la démarche d’Hélène Ling et Inès Sol Salas, et qui, peut-être, explique en grande partie celui que leur livre suscite d’emblée auprès des critiques, des libraires, et tout simplement des lecteurs exigeants. C’est qu’il rencontre leur...
novembre 2022
Le Matricule des Anges n°238

Schizogrammes

de Emmanuel Venet

Marcel en VOST

Néo-retraité de la psychiatrie, Emmanuel Venet nous traduit la langue de ses anciens patients, mots pour maux. À propos de « Marcel », le moins que l’on puisse dire est qu’il ne manque pas d’à-propos : de la repartie, du tac au tac, et même de l’esprit dont nous pouvions croire l’« hurluberlu » dépourvu, le sien battant follement la campagne. Ou plutôt les couloirs de l’asile : « Marcel », c’est dès les années 1970 le petit nom affectueux donné par un quatuor de psychiatres à leurs patients...
novembre 2022
Le Matricule des Anges n°238

Le Vrai Mystère des champignons

de André Dhôtel

Histoire sentimentale

de André Dhôtel

Drôles de spécimens

La réédition d’un traité et une nouvelle inédite : le sérieux et la grâce d’André Dhôtel. Louant sa « légèreté », Christian Bobin a dit d’André Dhôtel que chez lui « le sérieux n’a pas sa place ». Voire… D’une part, la légèreté dans ses fictions n’y est jamais totalement légère, et la transparence et la pudique ironie qui les nimbent pourraient bien cacher sa discrète mélancolie. Ainsi des avanies automobiles qu’endurent les épiciers « Job et Chaidert » – couple beckettien – dans...
octobre 2022
Le Matricule des Anges n°237

Pas de souci

de Luc Blanvillain

Le Répondeur

de Luc Blanvillain

Ce qu’entendent les aveugles

Deux romans de Luc Blanvillain pour une double allégorie du pouvoir et des limites du langage. « Je suis audiodescriptive », confie Chloé à sa « thérapeute sympa » dans Pas de souci. L’« audiodescription », qui permet aux non-voyants de comprendre un film en suivant à l’oreille son synopsis détaillé, c’est le métier de Chloé dans l’industrie du cinéma. Mais aussi sa pathologie. Une déformation professionnelle ? Ou peut-être l’inverse : elle avait des prédispositions pour le job. Et par...
octobre 2022
Le Matricule des Anges n°237

Taormine

de Yves Ravey

La conduite et l’obstacle

Un accident de la route et tout bascule. Yves Ravey distille le malaise et nous bouscule à bas bruit Une carcasse pillée dans L’Épave, un accident suspect dans Bambi Bar et Pas dupe, le véhicule Ford d’Enlèvement avec rançon, le « coupé sport rouge » de maître Montussaint dans Un notaire peu ordinaire  : il y a souvent une automobile dans les histoires d’Yves Ravey. Un personnage récurrent, comme l’annonce du fatum qui frappera le « je » qui parle dans ces romans à la première personne. Dans...
octobre 2022
Le Matricule des Anges n°237