La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français L’effet Sénèque

septembre 2021 | Le Matricule des Anges n°226 | par Éric Dussert

Fruit incontestable de la pandémie, le roman de Florian Forestier fait le point sur notre époque à travers quelques unités de temps. Celles que nous vivons exactement, qui précèdent, si l’on en croit les survivalistes, une nouvelle extinction de masse des espèces vivantes. Néanmoins, c’est sous l’effet d’une plume pleine d’entrain malgré le contexte déplorable que se meut Daniel, un bureaucrate du gouvernement chargé de fabriquer de la « stratégie ». Il n’en reste pas moins ahuri par la manière dont les choses s’administrent, par le comportement des hauts fonctionnaires et l’irresponsabilité globale du système, incapable de prendre à bras-le-corps des problématiques pourtant criardes. Le monde bascule mais les habitudes restent. Et cela saute aux yeux lorsqu’il est question d’organiser un débat du représentant tonitruant de la cause verte, collapsologue à ses heures, et du ministre en exercice méfiant, parfaite victime de « l’effet Sénèque » (Ugo Bardi) mettant par fatalisme sans doute (ou intérêt ?) plus d’énergie à s’adapter à l’insupportable irrémédiable que de détermination à modifier radicalement ce qui doit l’être.
Le porte-parole d’une écologie radicale, Stanislas, est un ami de jeunesse de Daniel. Meneur d’hommes, il a constitué une société de survivalistes en Bourgogne, parfait contrepoint au monde des énarques de la Capitale, et balance rythmique idéale du livre qui s’aventure désormais sur la terre ferme, loin des langues de bois occupées à ne rien changer. Pour fuir « l’amer chaos d’un monde en refonte » (Maurice Verne) et le grand chambardement en cours, Daniel ira à la nature à son tour, et c’est là que tout va Basculer pour lui aussi, lorsqu’il dévisse au cours d’une grimpette.
Déjà auteur de plusieurs novellas (La Boîte, préfacée par Jean-Luc Nancy, suivi de Paysages, Hervé Roth, 2008, et La Planète creuse, id., 2013) et d’essais consacrés à la phénoménologie, Florian Forestier donne avec Basculer une fiction assumée en temps de pandémie, une synthèse de la situation morale de la civilisation industrielle et de ses citoyens qui auraient tort de continuer à singer l’autruche. Même avec des baskets, dans certaines situations rien ne sert de courir…

Éric Dussert

Basculer, de Florian Forestier
Belfond, 336 pages, 19

L’effet Sénèque Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°226 , septembre 2021.
LMDA papier n°226
6,50 €
LMDA PDF n°226
4,00 €