La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Entretiens

Les articles

Heureux est l’homme

de François Esperet
Au Derby des Psaumes En un tour de piste effréné dans Paris, François Esperet gyrovague au côté des outsiders et des non-partants de la course. Le souffle et l’alacrité. On avait découvert François Esperet en 2013 avec Larrons (Le Temps des cerises), une épopée qui chantait les voyous, les putains : « Dans Paris prostitué souvent le soir je les vois/ les princes dérisoires de la nuit les beaux étalons/ castrés qui raclent le sol de leurs sabots précieux/ avant de s’élancer trotteurs hystériques efféminés ». Le jeune capitaine de la gendarmerie nationale venait de la quitter pour entrer en poésie, la tête encore pleine des Larrons et Gagneuses (2014) du Paname nocturne. La trouble fascination du flic pour le milieu ? Non, mais l’empathie avec ses boucs et...
juillet 2022
Le Matricule des Anges n°235

Entrer dans la matière

Sorti de l’oubli des tiroirs, le roman de Pascal Commère ressuscite dans un chant coloré et liturgique les ombres d’une enfance. C’est la voix d’un gamin solitaire qu’on entend. Adossé à un mur auquel il parle, n’ayant qu’aux pierres auxquelles pouvoir parler, il rassemble les images de sa rencontre avec Yan, arrivé dans sa vie quand son père à lui venait de la quitter. Yan, jardinier et maçon, figure des bistrots de cette campagne où l’on distingue mal ce qui différencie les hommes des bêtes, auquel l’enfant voue un...
mars 2022
Le Matricule des Anges n°231

Requiem

de Gyrdir Eliasson

Musique des glaces

Acerbe, mélancolique et grave, l’Islandais Gyrdir Eliasson clôt sa trilogie par un Requiem né de la rencontre de la nature et d’une solitude. Il est des paysages grandioses qui saisissent par leur étrange beauté. Une beauté qui au lieu de conforter l’idée de bonheur, s’avère douloureusement toxique, renvoyant à la fragilité, la petitesse de nos existences et leur solitude transcutanée. Un peu à l’image de l’Islande, île cuirassée de glaciers, 10 % de sa surface, secouée par une intense activité volcanique. Y surgissent geysers (mot...
février 2022
Le Matricule des Anges n°230

Une sortie honorable

de Éric Vuillard

La Guerre des riches

Le onzième livre d’Éric Vuillard pointe la responsabilité de la bourgeoisie et de la finance dans les massacres de la guerre d’Indochine. Dans un style impitoyablement vif. En abordant la guerre d’Indochine, Éric Vuillard poursuit son entreprise de réappropriation de l’Histoire. Dans les coulisses de celle communément transmise où les dates et les batailles cristallisent l’attention, masquant ainsi la raison même des conflits. Une sortie honorable montre la responsabilité d’une classe dirigeante engoncée dans son confort bourgeois, le cynisme de la finance et la...
février 2022
Le Matricule des Anges n°230

Vingt ans plus tard

de Miguel Angel Hernández

La nuit obscure

Dans un roman à la lumière urticante et vacillante, l’espagnol Miguel Ángel Hernández enquête sur un trou noir du passé. Certaines injonctions déconcertent. Ainsi le révolutionnaire « Du passé faisons table rase » suscite toujours quelques émois. Nos temps n’engendrent plus l’utopie, les traumas mémoriels hantent grand nombre de nos contemporains. El dolor de los demàs, La douleur des autres est le titre espagnol de Vingt ans plus tard, deuxième roman de Miguel Ángel Hernández, quadragénaire, né à Murcie....
janvier 2022
Le Matricule des Anges n°229

Auteurs liés