La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Thierry Guichard

Message Envoyer un message

Thierry Guichard

Articles

Laisses de Meens Tissée de mille fils, fruit autant de l’écriture que de la fréquentation des livres, l’œuvre de Dominique Meens tient du continent impossible à cartographier. Un monde. Son œuvre échappe à toute classification. Écrite en prose ou en vers, elle peut mêler dans un même texte le poème et l’équation mathématique, des expressions triviales, posées sur la phrase comme le nez rouge sur la face blanche du clown et des phrases enroulées joliment sur l’architecture classique de la grammaire. Elle peut se nourrir de latin et de grec, d’allemand mais aussi de russe ou de hongrois, de langues dont on ignore même si elles existent. Le ton aussi change et pas seulement d’un texte l’autre : il peut donner à la lecture des aspérités brutales, comme le saut de chaîne du...
juin 2024
Le Matricule des Anges n°254

L’écriture comme un filet

Pêche à pied est un livre de lecteur. Mais d’un lecteur qui fait de tout une lecture : du chant d’un merle la nuit, du bruit du vent, de la laisse de mer que l’océan dépose à chaque marée. Des livres aussi qui accompagnent l’écrivain ou qui l’habitent tant les citations semblent venir d’elles-mêmes. Débarrassé de tout ordre, alphabétique ou thématique, ce livre ouvre mille pistes à explorer,...
juin 2024
Le Matricule des Anges n°254

L’attirance pour la plume

Fasciné par les oiseaux depuis l’enfance, c’est la rencontre avec quelques humains qui va conduire Dominique Meens sur la voie de l’écriture. Adossé à toute la bibliothèque et le cœur en colère. En 2018, les éditions P.O.L publiaient L’Île lisible le dernier à ce jour des livres de Dominique Meens que la maison publierait. Le « promeneur » y évoque son nouveau lieu de vie, sur la commune du Château-d’Oléron en ce qui, depuis 1966, n’est plus vraiment une île, puisque reliée au continent par un pont d’un peu plus de 3 km. C’est donc là, à l’entrée de la presqu’île d’Oléron que...
juin 2024
Le Matricule des Anges n°254

Lettres à Juan Bautista (vingt ans après)

de Yves Charnet

Autoportrait dans l’arène

Le nouveau livre d’Yves Charnet est le fruit de vingt ans d’écriture. Et de fascination pour ces pantins de corrida qui affrontent les cornes pour écrire leur propre légende. En 2008, paraissait le très beau Lettres à Juan Bautista (La Table ronde) où Yves Charnet en suivant les traces du jeune torero arlésien continuait sa quête autobiographique débutée dès son premier livre, Proses du fils. Il n’était pas nécessaire de se compter parmi les aficionados pour lire ce livre qui mêlait l’intime de son auteur, son addiction pour les corridas et le portrait sensible du...
mai 2024
Le Matricule des Anges n°253

Un été chez Jida

de Lolita Sene

Une histoire française

Le premier roman de Lolita Sene, un été chez jida, renoue avec ses racines kabyles, une Histoire douloureuse et l’indicible violence faite à une enfant. L’écriture comme un baume. Elle est aujourd’hui vigneronne, produit des vins subtils et joyeux auxquels elle donne parfois un nom venu de l’enfance comme à son cinsault de soif, Couscous. Et peut-être a-t-elle appris en soignant avec de la valériane les vignes blessées par la grêle, qu’on peut appliquer sur les blessures de quoi cicatriser les plaies et renforcer les corps. Un été chez Jida est un roman qui soigne, où...
mars 2024
Le Matricule des Anges n°251

Médiatocs – chronique

Pare-chocs du moi Écrite précipitamment dans l’absence de style, l’autobiographie de l’ancienne directrice du Monde des livres atteint à des abysses de pensée. Du moment que ça la soulage…. Elle était la directrice du Monde des livres jusqu’au jour (« un matin de janvier 2005 ») où on lui annonce qu’elle est démise de cette fonction pour redevenir une simple journaliste. Josyane Savigneau vit d’autant plus mal sa mise au placard (qui la vivrait bien ?) que celle-ci la renvoie à un complexe d’imposture qui l’habite depuis toujours et qu’elle va tenter de résoudre en écrivant ce Point de côté. On espérait une réflexion sur le métier de journaliste, une description des rouages de la critique parisienne ou au moins une véritable plongée dans les mécanismes intimes, inconscients...
novembre 2008
Le Matricule des Anges n°98

Un âne, des mots

Claire Castillon a probablement un vrai talent d’écrivain. Mais ses lecteurs ont assurément beaucoup de patience. Son nouvel opus, indigeste en diable, impose une lecture éprouvante. Cette rubrique, consacrée aux très médiatiques romanciers allait tranquillement vers la proclamation d’un axiome incontestable. Quelque chose comme : un best-seller se fabrique. Dès sa conception jusqu’à son écriture, un best-seller imite plutôt la pente douce (qu’on dévale sans y prendre garde) que la montée abrupte qui nécessite effort et courage. Les ingrédients du best-seller se trouvent...
octobre 2008
Le Matricule des Anges n°97

“ Les mecs, on la perd ! “

Quels ingrédients faut-il pour faire un best-seller ? Une louche de clichés alignés par un style de collégien attardé et assez de cynisme pour prendre ses lecteurs pour des gogos. Prenez une pincée de Paulo Coelho, le romancier philosophe pour ménopausés du cerveau, dont vous extrairez des préceptes profonds du genre : « accepte le destin qui est le tien et donne aux autres le meilleur de ton temps ». Cette morale à deux sous qu’adorent tous les apôtres de la domination (que les miséreux acceptent leur misère et ne viennent pas nous emmerder) nous est assénée par...
septembre 2008
Le Matricule des Anges n°96

Courrier du lecteur – chronique

La preuve par huit Publié il y a treize ans aux États-Unis, « Surfiction » est un essai réjouissant. Clair et incitatif, il donne les bases d’une réflexion en mouvement. Constitué de huit textes vifs, Surfiction traverse une bonne partie de la littérature de création (« le roman expérimental ») des années 60 à aujourd’hui plus particulièrement aux U.S.A. Raymond Federman sait de quoi il parle, puisqu’il fut un des premiers de sa génération avec Quitte ou double (1971) à révolutionner le roman (dans la lignée de Cervantès, Sterne ou Joyce). Le bonhomme n’hésite d’ailleurs pas à se citer lui-même… Le texte inaugural est un « manifeste postmoderne » : écrit en 1973, ce texte programmatique n’a pas pris une ride, si ce n’est, peut-être, dans l’utopique part...
juillet 2006
Le Matricule des Anges n°75