La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Élisabeth Brunet

Ouvrages chroniqués

Barbara la Rousse et autres contes vert sombre
de Liam O’Flaherty
2007
Les éditions Elisabeth Brunet publient deux recueils de nouvelles d’auteurs irlandais du début du XXe siècle, âpres et poétiques. À l’exception peut-être de Liam O’Flaherty (1896-1984), natif de l’île d’Inishmore, et dont le roman le plus connu, Le Mouchard a été adapté en 1935 par un autre amoureux des Îles d’Aran, John Ford, les auteurs présentés et traduits par Patrick Reumaux dans ces deux recueils sont relativement peu connus en France. S’ils ne sont pas les plus éminents représentants de l’Irish Renaissance, Liam O’Flaherty, Mary Lavin et Daniel Corkery partagent en revanche un caractère qui les rapproche du renouveau littéraire irlandais des débuts du XXe siècle façonné en opposition à l’hégémonie anglaise....
Etienne Leterrier-Grimal
janvier 2008
Le Matricule des Anges n°89
Et soudain c’est le soir (bilingue français-italien)
de Salvatore Quasimodo
2006
Fruit de la collaboration désormais régulière de Patrick Reumaux et de la Librairie Élisabeth Brunet, Et soudain c’est le soir, de l’Italien Salvatore Quasimodo comble avec ostentation et en version bilingue une lacune de l’offre éditoriale française. Né en 1901 à Modica, en Sicile, ce prix Nobel (1959) fut l’égal de Giuseppe Ungaretti et de Eugenio Montale sans qu’on parvienne à le découvrir tout à fait de notre côté des Alpes. Une bizarrerie que n’explique assurément pas le relatif scandale de ses propres traductions iconoclastes des lyriques grecs (Anacréon, Alcée ou Sapho). Il...
Éric Dussert
juillet 2006
Le Matricule des Anges n°75
La Passion des Lettres. Correspondance choisie 1839-1880
de Gustave Flaubert
2021
En ces jours calamiteux, reprenons courage avec Flaubert : une anthologie de sa correspondance, riche et roborative, nous le permet. Quatre mille cinq cent quatre lettres, cinq volumes de La Pléiade : comme souvent avec Flaubert, il nous semble devoir affronter le monstrueux, le gargantuesque et le labyrinthique quand nous abordons sa correspondance. Cependant, si nous voulons lui rendre hommage à l’issue de cette année anniversaire (il est né le 12 décembre 1821), l’entreprise pourra être tentée, avec Élisabeth Brunet pour guide sagace et amicale. À partir de l’édition électronique d’Yvan Leclerc et Danielle Girard (librement accessible sur le site de l’université de Rouen), elle nous propose quatre cent quarante...
Thierry Cecille
mars 2022
Le Matricule des Anges n°231
Scènes de chasse en famille
de Philippa Powys , John Cowper Powys , Theodore Francis Powys , Llewelyn Powys
2003
Des onze enfants qu’eut le pasteur C.F. Powys, sept écrivirent. Dans un beau livre, dont il est le maître d’œuvre, Patrick Reumaux nous propose quatre facettes de leurs talents. Excellente idée que celle de publier ensemble, comme ils le souhaitaient, les quatre véritables écrivains de la famille Powys, qui est un peu celle des Brontë du XXe siècle. Sont donc réunis ici, L’Aconit (en bilingue) de John Cowper, l’aîné ; Ardente argile de Llewelyn, le frère préféré de John Cowper ; Bois mort (en bilingue également) de Philippa, « l’Aigle de mer », la poétesse, encore jamais traduite en français ; La Clé des champs de Theodore Francis, le plus connu de son vivant. Fuyant tous le puritanisme victorien, ils ont en commun de chasser Dieu « avec un art particulier de...
Richard Blin
mai 2003
Le Matricule des Anges n°44
Trois morts salées
de Daniel Corkery , Mary Lavin , Liam O’Flaherty
2007
Les éditions Elisabeth Brunet publient deux recueils de nouvelles d’auteurs irlandais du début du XXe siècle, âpres et poétiques. À l’exception peut-être de Liam O’Flaherty (1896-1984), natif de l’île d’Inishmore, et dont le roman le plus connu, Le Mouchard a été adapté en 1935 par un autre amoureux des Îles d’Aran, John Ford, les auteurs présentés et traduits par Patrick Reumaux dans ces deux recueils sont relativement peu connus en France. S’ils ne sont pas les plus éminents représentants de l’Irish Renaissance, Liam O’Flaherty, Mary Lavin et Daniel Corkery partagent en revanche un caractère qui les rapproche du renouveau littéraire irlandais des débuts du XXe siècle façonné en opposition à l’hégémonie anglaise....
Etienne Leterrier-Grimal
janvier 2008
Le Matricule des Anges n°89

Auteurs