La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Thomas Vinau

A propos

Seul et en bonne compagnie Deux livres viennent rendre compte de l’univers poétique de Thomas Vinau, entre prose nerveuse et poésie rêveuse, entre Carpentras et Montana. C’est une voix qui se fait entendre. Pas avec un haut-parleur, ce n’est pas le genre de Thomas Vinau. Le garçon préfère les chemins de traverse de la petite (et parfois grande) édition. En neuf ans, ce ne sont pas moins de vingt-quatre titres qui ont pavé un chemin céleste reliant une littérature américaine gouailleuse en diable et les solitudes éparses d’une poésie française en quête d’une fraternité originelle. Un chemin qui relie les membres d’une même famille d’arpenteurs de l’âme humaine. De la gouaille, le narrateur de Fin de saison n’en manque pas. Survivaliste amateur, le...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

Ouvrages chroniqués

Vivement pas demain
de Thomas Vinau
2022
Les livres de Thomas Vinau sont décidément de parfaits contrepoisons aux fils d’infos. Expériences de l’intériorité et moments de bonheur ici versus bruit et fureur ailleurs. C’est toujours un plaisir d’entendre à nouveau ses si personnelles petites ritournelles d’ici-bas. Comme ses précédents recueils, celui-ci aussi nous touche par sa célébration du présent tel qu’il est, bricolé du matin au soir, entre instants privilégiés de solitude contemplative et vie de famille effervescente. Attentif aux moindres frémissements de la nature, aux agissements des bestioles en tous genres, Vinau...
Anthony Dufraisse
mars 2022
Le Matricule des Anges n°231
Des étoiles et des chiens : 76 inconsolés
de Thomas Vinau
2018
Après ses 76 clochards célestes en 2016, Thomas Vinau revient avec 76 nouveaux portraits, non plus de poètes maudits ou de marginaux, mais d’artistes « inconsolés », tous plus mélancoliques et désespérés les uns que les autres. Parmi eux, on retrouve des écrivains (Jacques Abeille, Raymond Federman, Jim Harrison…), mais aussi des chanteurs français (de Fréhel à PNL, en passant par Higelin) et étrangers (Amy Whinehouse ou Prince), des comédiens (Jean Rochefort ou Guillaume Depardieu), etc. Les lecteurs qui connaissent l’œuvre foisonnante de Thomas Vinau s’en doutent : il ne s’agit...
Eric Bonnargent
juillet 2018
Le Matricule des Anges n°195