La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Ramon Sender

Ouvrages chroniqués

L' Empire d’un homme
de Ramon Sender
2011
L’Espagnol Ramon Sender prouve avec L’Empire d’un homme que l’homme est bien seul dans son pauvre empire. Après Le Roi et la Reine, le très remarquable Requiem pour un paysan espagnol, Attila poursuit son cycle en publiant un nouveau roman de Ramon Sender. Né en 1901, disparu en 1982, journaliste, lié aux milieux anarcho-syndicalistes, évidemment censuré par les franquistes, Ramon Sender est l’un des grands hommes des lettres espagnoles. L’idée de L’Empire d’un homme est inspirée par un fait divers réel qu’il couvre en tant que journaliste pour le quotidien El Sol. L’histoire réelle se passe dans la région de Cuenca en 1911 et rebondit en 1926. C’est alors que Sender s’en mêle. Dans son...
Serge Airoldi
mars 2011
Le Matricule des Anges n°121
O.P. (Ordre Public)
de Ramon Sender
2016
Il n’y a pas de désordre sans prison, ni d’ordre sans prison. Avec Ramón Sender on a droit au pire : une prison abjecte. Nous sommes sous la dictature de Primo de Rivera, dans une Espagne où les années 20 étranglent les promesses de l’illusion communiste, comme du progrès libéral. Un jeune journaliste, incarcéré à la Moncloa, le plus vaste établissement pénitentiaire de Madrid, est témoin d’une explosion de colère, d’une émeute éphémère ; mais les espérances sont déçues par la brutale répression, puis par les exécutions au garrot. Entre le tyrannique « Ordre Public » et « l’ordre...
Thierry Guinhut
juin 2016
Le Matricule des Anges n°174
Requiem pour un paysan espagnol
de Ramon Sender
1990
Interdit sous Franco, ce Requiem de Ramón Sender, publié en 1953 à Mexico, est une fulgurante partition avec la guerre civile d’Espagne en toile de fond. Une guerre civile est là, avec des morts partout au village. L’assassinat de Paco du Moulin a eu lieu. Et le prêtre Mosén Millan ânonne des prières. Il est assis dans un fauteuil, la tête penchée sur sa chasuble des messes de requiem avec un enfant de chœur à ses côtés. Paco du Moulin n’est plus. Seul son âne divague, rappelant la passion de Paco à ceux qui l’ont aimé et aussi à ceux qui l’ont trahi. Mosén Millan est de ceux-là. L’a-t-il trahi avec la simple jouissance de cette basse œuvre à l’esprit ? Non. L’a-t-il trahi avec la faiblesse de celui qui voulait tellement plaire aux...
Serge Airoldi
juin 2010
Le Matricule des Anges n°114
Le Gué
de Ramon Sender
2010
Interdit sous Franco, ce Requiem de Ramón Sender, publié en 1953 à Mexico, est une fulgurante partition avec la guerre civile d’Espagne en toile de fond. Une guerre civile est là, avec des morts partout au village. L’assassinat de Paco du Moulin a eu lieu. Et le prêtre Mosén Millan ânonne des prières. Il est assis dans un fauteuil, la tête penchée sur sa chasuble des messes de requiem avec un enfant de chœur à ses côtés. Paco du Moulin n’est plus. Seul son âne divague, rappelant la passion de Paco à ceux qui l’ont aimé et aussi à ceux qui l’ont trahi. Mosén Millan est de ceux-là. L’a-t-il trahi avec la simple jouissance de cette basse œuvre à l’esprit ? Non. L’a-t-il trahi avec la faiblesse de celui qui voulait tellement plaire aux...
Serge Airoldi
juin 2010
Le Matricule des Anges n°114