La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Chawki Amari Balak

Ouvrages chroniqués

Balak
de Chawki Amari Balak
2022
On a généralement tort d’appréhender l’islam comme une religion monolithique. Bien au contraire, dès le départ, cette religion sans église a toujours pullulé de schismes et de sectes plus ou moins compatibles, parant de rameaux supplémentaires et parfois déviants ses deux branches principales que sont le sunnisme et le chiisme. Aussi Chawki Amari aurait-il tort de se gêner pour en inventer de nouvelles, au premier rang desquelles les Zahiroune, adorateurs du Hasard, ne laissent pas d’inquiéter le Directeur des Sectes au Ministère de l’Intérieur algérien. Car le hasard fait parfois trop...
Yann Fastier
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232
L' Âne mort
de Chawki Amari Balak
2020
Fuite d’un trio de quadragénaires en plein désarroi vers la Kabylie. Que faire de sa vie dans une Algérie sans avenir — et avec un baudet dans le coffre ? La littérature n’a jamais négligé l’âne. Comme le rappelle Chawki Amari au cœur de son roman L’Âne mort qui reparaît aux éditions de l’Observatoire après avoir connu son édition princeps en 2018 à Alger sous la marque des éditions Barzakh – également éditrices de Mustapha Benfodil (Lmda N°208) – le quadrupède a beaucoup à nous dire. Par le passé, l’ont mis en valeur Charles Perrault (Peau d’âne), Carlo Collodi (Pinocchio), Henri Bosco (L’Âne Culotte), Victor Hugo (dialogue d’un âne avec Kant), mais aussi Tahar Ouettar (Noces de mulet) et Jules Janin avec L’Âne mort et la femme...
Éric Dussert
février 2020
Le Matricule des Anges n°210