La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Chanter le Miserere

    Lmda N°233 Avec le tome III de Joyeux animaux de la misère, le beau retour posthume du rire de Pierre Guyotat.

    Depuis une fenêtre. Joyeux animaux de la misère III

    Travaillé entre 2016 et 2019, Depuis une fenêtre, bien qu’inachevé, clôt le cycle de Joyaux animaux de la misère, « comédie » ou « œuvre de détente » si l’on en croit Guyotat. Cinq fragments, par endroits commentés et résumés par l’auteur, et édités dans l’ordre chronologique de leur composition. Roland Barthes en 1970 le disait déjà d’Éden, Éden, Éden : « la critique (…) ne peut plus rien...
  • Celles qui ne meurent pas

    Domaine étranger Le pays de la survie Dans la lignée des grands textes qui ont été écrits sur la maladie (Audrey Lorde, Kathy Acker, Susan Sontag), Celles qui ne meurent pas d’Anne Boyer. Anne Boyer, poète et essayiste américaine, a tout juste 41 ans quand elle apprend être atteinte d’un cancer du sein triple négatif, dont l’agressivité engage son pronostic vital. C’est bien sûr un choc indescriptible. Elle est une jeune mère célibataire qui enseigne à l’université. En quelques jours seulement, la voici réduite à sa maladie. Son corps, son avenir, son être : tout semble désormais déchiré et inerte. Il n’y a plus rien...
  • P. M. Ziegler, peintre

    Domaine français Peintre de portrait Poignante évocation de l’artiste disparu Pierre-Marie Ziegler, par sa femme la dramaturge Noëlle Renaude. S’il y a eu, en 2020, un premier roman noir, sous le titre Les Abattus (chez Rivages), l’habitude veut que l’on range depuis longtemps les écrits de Noëlle Renaude au rayon théâtre. Autrice d’une trentaine de pièces, elle signe cette fois un livre d’évocation mémorielle, qu’elle préfère d’ailleurs, assez étonnamment, estampillé roman plutôt que récit. Elle retrace la vie de son mari, le peintre Pierre-Marie Ziegler, qui s’est donné la mort...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

Magouilles et compagnie

Les éditions du Seuil publient un Manifeste conspirationniste. Quelque chose cloche. Impossible en principe d’ourdir à découvert et l’ouvrage, pour se conformer à son titre, devrait n’être accessible qu’en naviguant aux tréfonds du dark net, au moyen de liens cryptés ou de mots de passe éphémères. On le trouve pourtant en vente libre, exposé innocemment au rayon « Politique » et sa couverture noire, comme interdite, barrée de la mention « anonyme », voisine avec la perruque blonde de Valérie Pécresse. Ce qui réduit forcément le degré d’explosivité du brûlot. À l’attention du client...
Le Matricule des Anges n°231
Tiziano Terzani

un auteur

Tiziano Terzani

Chronique
Traduction

Élisabeth Landes*

Le Dernier mouvement, de Robert Seethaler Robert Seethaler est un acteur majeur de la littérature contemporaine d’expression allemande. Ce Viennois discret qui vit maintenant à Berlin en retrait de toute agitation médiatique élabore une œuvre singulière dont l’apparente simplicité exclut toute complaisance. Il est d’autant plus réjouissant qu’il soit très lu dans l’espace germanophone ; depuis la parution du Tabac Tresniek les romans de Seethaler sont autant de best-sellers salués par la critique et ses lectures publiques rassemblent facilement trois à quatre cents personnes. Le Dernier Mouvement, son dernier et très bref...
Le Matricule des Anges n°229
  • Maman pour le dîner

    Domaine étranger Steak hénaurme ! Issu d’un milieu juif ultra-orthodoxe, le romancier Shalom Auslander nous redonne littéralement le goût des siens. Iconoclaste, rabelaisien et déjanté. Par ces temps où nous courons tous masqués, n’avons-nous pas perdu le goût de la farce ? Certainement pas Shalom Auslander qui à chaque publication en rajoute une couche épaisse, burlesque, décalée. Faut dire que le quinquagénaire né dans l’État de New York, à Monsey, peuplé essentiellement de juifs hassidiques a un lourd passif. Entré en turbulence par l’écriture pour se détacher de la bigoterie, l’entre-soi et les interdits, son premier...
  • La Poésie comme on respire

    Poésie Mon nom est personne Avec La Poésie comme on respire, Kenneth Koch passe son temps à alléger ses propos pour que la poésie se sirote comme un soda spécial. Décapant. Deuxième livre traduit en français, après Changement d’adresse (Belin, 2002), La Poésie comme on respire aura de quoi réjouir, par la présence faite, dans le poème lui-même, de la poésie, de sa nécessité et de ce à quoi elle résiste face au gros tuyau du consumérisme généralisé (des États-Unis). Tout cela est écrit dans un ton méditatif décontracté type : verre de whisky à la main, cigarette Pall Mall dans l’autre. Koch est un garçon de...
  • Prison

    Histoire littéraire Purger sa peine Figure majeure du dadaïsme, Emmy Hennings (1885-1948) témoigne, dans un récit poignant, de la prison dans l’Allemagne de 1914. Avec Prison, le lecteur français peut enfin lire Emmy Hennings, poétesse, romancière, « cabaretiste » comme elle se désigne, danseuse d’avant-garde, modèle nue, performeuse de la première heure et créatrice de marionnettes. Épouse d’Hugo Ball, elle le suit dans ses errances et sa misère entre Suisse et Allemagne, elle morphinomane, lui qui la bat et l’envoie tapiner. Ils fondent ensemble le Cabaret Voltaire à Zurich, berceau de Dada, ce...
  • Close up / Arletty... / Boxer

    Théâtre Les uppercuts de Koffi Kwahulé Quand les mots et les corps des personnages font mal au lecteur. De nouveau la langue puissante de Koffi Kwahulé vient percuter l’édition théâtrale. Trois monologues, trois personnages, tous singuliers, particuliers jusqu’à l’extrême. Ézéchiel, tout d’abord, le héros, si l’on peut dire, de Close up. Il est un tueur et violeur de jeunes filles, retiré pendant trois ans, amateur de claquettes et d’une comptine adaptée de Jack et le haricot magique. Et là il vient d’enlever little girl et se demande ce qu’il...
Égarés, oubliés
par Éric Dussert

Sans pain

Petit voyou d’autrefois, Auguste Brepson était surtout un enfant de la misère et des travaux de misère. Leçon de vie. Le 22 janvier 1929, un employé du service du Dépôt légal de la Bibliothèque nationale donne un coup de tampon encreur sur la page de titre que la maison Rieder vient de fournir, ainsi que la loi l’exige. Livre déposé ! Tout est régulier dans le meilleur des mondes administratifs. On se trouve à un pas de la Bourse où le Veau d’or continue de se pourlécher (tous ignorent que le krach aura lieu en octobre). Mais cette date du 22 janvier est terriblement triste car son auteur, Auguste Brepson, est mort depuis près de deux ans. Il n’a pas vu paraître son unique livre, Un gosse, pour lequel il...
Le Matricule des Anges n°210