La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Vieilles peaux, jeune sang

    Lmda N°235 Sensuel, cru, noir, le premier roman de la Liégeoise Charlotte Bourlard a l’amère, l’exquise douceur de la morbidezza.

    L' Apparence du vivant

    L’Apparence du vivant cache bien son jeu. Subtil roman d’apprentissage sous les airs d’un thriller, il a sa propre et très troublante vitalité vénéneuse, celle-là même du couple que forment une jeune femme et une vieillarde qui « ressemble à une grand-mère innocente ». Le décor, morbide mais que l’on découvrira sensuel en diable, est celui de l’ancien funérarium et son logement, celui des...
  • Banc

    Domaine étranger Le corps neutre Dans son troisième roman, Catherine Lacey déjoue les déterminismes. Une fable jusqu’au-boutiste sur l’identité et la communauté. Un être qui fluctue entre homme et femme, dont la peau s’assombrit ou s’éclaircit selon les jours, qui peut avoir l’air d’un enfant comme d’une personne âgée, d’un archange comme d’un domestique, est retrouvé un dimanche, sur un banc, dans l’église de la communauté WASP d’une petite ville américaine. Banc – que l’on baptise ainsi pour pouvoir au moins lui assigner une origine – passe de main en main, laissant un peu plus de sa liberté à...
  • Le Marathon de Jean-Claude

    Domaine français Cortège de la piétaille Bien lié dans ses petites foulées, un hommage à la course de fond en amateur, par cyrille martinez. Une belle épopée ordinaire. Une note liminaire introduit aux personnages du Marathon de Jean-Claude et autres épreuves de fond, ainsi qu’à l’intention de son auteur : « Sportifs sans couronnes ni médailles, auteurs de marathons secrets et d’exploits aberrants. Vous voilà, mes champions ». En quinze chapitres portant chacun sur une « épreuve », le livre de Cyrille Martinez nous entraîne derrière les coureurs et coureuses à pied : sportifs méconnus, historiquement...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

Mâles bêta

Grimaces embarrassées de la rédaction à l’annonce d’un prochain article sur Mona Chollet. L’idée, jugée moyenne, fait débat. Ne court-on pas le risque d’ajouter de la division à la division dans un pays déjà largement fracturé ? Ne pourrait-on pas trouver matière moins sensible en ces temps compliqués alors qu’à nouveau soufflent les vents mauvais ? Il paraît qu’Anne Hidalgo a sorti un livre, tu es sûr que ça ne te tente pas ? Cette inquiétude. Ça va, c’est pas comme si la revue s’appelait le Patricule. On promet d’autant plus de sérieux que l’essai aborde une question grave, qui nous...
Le Matricule des Anges n°229
Shubhangi Swarup

un auteur

Shubhangi Swarup

Chronique
Traduction

Élisabeth Landes*

Le Dernier mouvement, de Robert Seethaler Robert Seethaler est un acteur majeur de la littérature contemporaine d’expression allemande. Ce Viennois discret qui vit maintenant à Berlin en retrait de toute agitation médiatique élabore une œuvre singulière dont l’apparente simplicité exclut toute complaisance. Il est d’autant plus réjouissant qu’il soit très lu dans l’espace germanophone ; depuis la parution du Tabac Tresniek les romans de Seethaler sont autant de best-sellers salués par la critique et ses lectures publiques rassemblent facilement trois à quatre cents personnes. Le Dernier Mouvement, son dernier et très bref...
Le Matricule des Anges n°229
  • Hôtel Atlantique

    Domaine étranger Un voyage sans but Dans ce récit accidenté, aussi fatal qu’arbitraire, un homme sans identité se délite peu à peu d’un endroit à l’autre. Les personnages du Brésilien João Gilberto Noll (1946-2017) sont souvent égarés. Ils sortent de nulle part et mènent une vie d’errance tout en semblant suivre une direction qui s’invente petit à petit à force de rebondir contre des obstacles plus ou moins définis, au fil des rencontres hasardeuses et bancales. Cette errance est aussi celle du récit, qui n’en fait qu’à sa tête, comme guidé par une pulsion dont l’auteur est le seul peut-être à...
  • L' Esclandre

    Poésie Tresse et détresse de la lumière Face à Giacometti et L’Esclandre : les quatre livres de Jacques Dupin rendus à nouveau disponibles montrent sans détour l’acuité de son regard et la puissance minérale de sa voix. Presque dix ans après sa disparition, peut-on imaginer ce que Jacques Dupin aurait pu écrire de notre temps, lui qui traversa enfant la Seconde Guerre mondiale, puis les luttes contre le franquisme, celles pour l’Algérie indépendante, et Mai 68 ? Sans doute la violence que certains de ses livres déployaient comme autant de rixes sanglantes, mais aussi l’ironie salvatrice qui s’y donnait à lire, auraient l’une et l’autre plus encore répondu à...
  • Poches En résistance à la guerre D’un conflit oublié, Mario Rigoni Stern tire un récit bouleversant de sincérité. On peut avoir le sentiment que tout a déjà été dit sur Mario Rigoni Stern, y compris et surtout dans ces pages. Cela ne doit pas empêcher de le redire, encore et toujours, avec une urgence d’autant plus grande que les bruits de botte se font chaque jour un peu plus forts et, cette fois, jusqu’à nos portes. Car, s’il ne fut pas le seul, la guerre reste le thème central d’une œuvre dont la nécessité ne cesse de croître avec le temps. On...
  • La Nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé

    Théâtre Une robe d'éternité Quand la mort provoque l’exhumation de secrets trop lourds à porter. Les secrets de famille, les mensonges, les blessures émotionnelles hantent les textes du dramaturge québécois Michel Marc Bouchard. Sa nouvelle pièce est de la même lignée, son décor raconte combien elle est singulière : « Une salle clinique d’embaumement, blanche, dépouillée. Au fond, la porte des toilettes avec un logo pour handicapés. Tout près, le four crématoire. D’un côté, les réfrigérateurs à cadavres. » Un décor tout blanc pour faire...
Égarés, oubliés
par Éric Dussert

La pétoche des gogos

Poches lestées par la malchance, William Lindsay Gresham a laissé sur le monde des bonimenteurs un livre magnifique désormais classique. Connu pour son seul Charlatan, désormais rétabli dans son titre original d’Allée du Cauchemar (Nightmare Alley pour l’instant), Gresham n’était pas l’auteur d’un seul livre. Une récente publication de son Peuple du Grand Chariot (cf. Lmda N°220) avait apporté la démonstration qu’il pouvait faire preuve d’une grande imagination et que son essai sur Houdini, l’homme qui a traversé les murs (1959) ne pouvait le faire ranger dans la catégorie des auteurs monomaniaques spécialisés dans un domaine, en l’occurrence celui du spectacle forain. Son Peuple du Grand Chariot est une brillante et...
Le Matricule des Anges n°225