La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Poésie

Les articles

Provisoires

de Christophe Manon
L'intervalle de toutes les épiphanies L’écriture de la brièveté infiniment gracieuse de Christophe Manon où le provisoire se réconcilie avec la joie. Sur l’horizon de la finitude, le nouveau recueil de Christophe Manon abrège les passions tristes et s’empare d’un vivant flamboyant. En quelques mots, les poèmes conjurent le désespoir d’un « temps qui file/ à très grande vitesse mais jamais ne revient » pour ne retenir que ce que ces fulgurances permettent : un état de grâce. Souvent fougueuse et toujours d’une grande précision, la langue de Provisoires crépite et fait de la lumière sur les grandes joies fragiles et éclatantes. Les yeux écarquillés, entre effroi et désir de voir intensément, le poète de 51 ans, déjà auteur d’une...
juillet 2022
Le Matricule des Anges n°235

Fragments et louanges

de Pierre Dhainaut

Pierre Dhainaut

Jacques Izoard écrit à son sujet : « oeuvre aux oiseaux et aux mers immenses, aux puits de paroles sans fond, aux lents tourbillons d’un sable qui ne s’écoule d’aucun sablier ». Rencontre avec Pierre Dhainaut. Dans la poésie de Pierre Dhainaut, il y a un émerveillement et une inquiétude, mais surtout un souffle qui lui permet d’emboîter ces deux mouvements. Ainsi, l’émerveillement est inquiet, l’inquiétude est émerveillée, l’un et l’autre s’épaulent, résonnent, nous rapprochent d’un murmure, de mots plus justes, plus généreux, d’une fragilité qui est toute notre force lorsqu’elle est consentie....
octobre 1993
Le Matricule des Anges n°5

Maison-Buffle

de Jacques Aramburu

Maison-Buffle

A 26 ans, Jacques Aramburu fait une étonnante entrée en poésie avec cette ode à la Maison. « Il y a des joies de la maison. Les portes. Les espaces libres. Une armoire qui respire à fond. Des tiroirs embrasés par les secrets. Un scorpion qui s’exerce aux sortilèges. Toute la nuit, le toit marche. » au détour d’une phrase qui balance, avec un sens du rythme étonnant, une image-joyau...
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4

Science ultime

de Herberto Helder

Science ultime

Science ultime propose un parcours vertigineux à travers le langage. Traduit du portugais, ce long poème tient à la fois de la spéléologie, de la sculpture et de l’alchimie. Avec ce que Herberto Helder appelle « la cohérence de l’énergie », il explore tous les états de la matière, harcèle les images, transmue les sens pour bouleverser la réalité. L’aventure poétique est une gestation...
janvier 1993
Le Matricule des Anges n°3

Admirations et Circonstances

de Jean-Paul Michel

Prolégomènes

Jean-Paul Michel, alias Jean-Michel Micheléna, qui a écrit jusque là une oeuvre toute poétique nous livre aujourd’hui dix sept proses et un poème, dédiés à des artistes. Bien que ces textes soient de « circonstances », l’enterrement d’Hervé Guibert, une rencontre avec Michel Foucault, d’« admirations », pour l’oeuvre contemporaine du photographe Bernard Faucon ou celle, ancienne, de la...
janvier 1993
Le Matricule des Anges n°3