La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Vies de cinéma

    Lmda N°237 Dans un premier recueil de nouvelles subtil et enlevé, François Souvay invente une histoire parallèle du septième art qui ne manque pas d’éclat.
    Il fut un temps, bien avant l’ère du tout-numérique et de ses effets sans charme, où Hollywood méritait son surnom d’usine à rêves. Ce temps lointain, presque mythique, qui se confond avec celui de l’invention du cinéma, ne saurait être apprécié aujourd’hui que doré d’une certaine patine nostalgique, voire onirique. Une nostalgie qui permet aussi l’invention, l’humour et la fantaisie, car les...
  • Le Sourire de Mariam

    Domaine étranger Les larmes de l'exil Avec Le Sourire de Mariam, l’écrivain Iranien Ghazi Rabihavi déploie une lancinante complainte sur le désir et la perte. Hésitation, indécision. Source de tous les maux que j’endure maintenant. » Voici ce qui tourne en boucle dans l’esprit d’Ozra, enfermée dans la solitude étouffante de son appartement. Son époux, Issah, éveille en elle tout un tas de sentiments contrastés : jalousie, rancœur, tristesse, pitié. Ils ont tant vécu ensemble qu’ils ne parviennent plus à se dévisager, à s’écouter. « Moi, j’étais en colère à cause de Mariam, le pauvre petit être...
  • L' Invention du diable

    Domaine français Mémoire d'un immortel Entre fresque historique et destinée poétique, L’Invention du diable, le roman fantastique d’Hubert Haddad. Follement inactuel, Hubert Haddad (né en 1947) se coule dans l’immortelle peau d’un poète baroque, volontiers érotique et satirique : Marc Papillon de Lasphrise (1555-1599). Après avoir guerroyé, retiré en son château dévalué près d’Amboise, Papillon, dont la « couenne de preux (…) était comme un portulan des mers du sang », recueille une fillette, prétendument sa fille, qui meurt trop tôt. Il ne lui reste plus que ses livres et ses...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

D’un auteur l’autre

La guerre fait rage aux portes de l’Europe, les meuniers manquent de blé, la gauche se présente unie pour les législatives et au classement des ventes caracole le dernier Céline. En quelle année sommes-nous ? On propose à la rédaction une enquête sur cette résurrection. Refusée : la revue vient déjà de dépêcher un envoyé spécial à Meudon, un second commentaire ferait doublon. « Occupe-toi donc de Tesson », suggère le post-scriptum. Encore ? Attendez qu’on devine… Une chasse au dahu ? La traversée des Alpes à dos d’éléphant ? Mais non, pardon, l’auteur de Berezina et de La Panthère des...
Le Matricule des Anges n°234
Claire Baglin

un auteur

Claire Baglin

Chronique
Traduction

Muriel Morelli *

Dissipatio H.G., de Guido Morselli. Quand Delphine Valentin des éditions Rivages m’a proposé de retraduire Dissipatio H.G., j’étais ravie, mais un peu impressionnée. Guido Morselli, en Italie, est un auteur culte, archétype de l’écrivain maudit ignoré de son vivant, mais qui s’obstine à bâtir une œuvre rigoureuse, un style reconnaissable entre tous. Juste après sa mort, Adelphi publiera ses huit romans. Parmi les plus beaux, Le Passé à venir, une uchronie sur la Grande Guerre, Rome sans Pape, un roman d’anticipation sur l’Église catholique et Dissipatio H.G., un récit apocalyptique et métaphysique, sa dernière œuvre, sans...
Le Matricule des Anges n°234
  • Des filles brillantes

    Domaine étranger Des tortues et des lièvres Réédition du roman culte de Mary McCarthy (1912-1989), porté à l’écran par Sydney Lumet en 1966, toujours aussi percutant. Des filles brillantes (The Group en anglais), ce sont huit amies ayant étudié ensemble à Vassar, une prestigieuse université new-yorkaise par laquelle l’autrice est elle-même passée. Le récit s’ouvre une semaine après la remise des diplômes, alors que l’une d’entre elles se marie. Même si Kay est la première à franchir le pas, rien n’est traditionnel dans son union avec Harald. Ce dernier, qui se croit promis à une grande carrière de...
  • Toutes affaires cessantes

    Poésie L'Armorique dans tous ses états D’une beauté violente, les poèmes d’Henri Droguet enchantent par leur aventureux désordre et leur fruité d’inconfort tonique. Diablement vivifiante et ivre de vent, la poésie d’Henri Droguet. Hérétique et quelque peu sauvage aussi. Ça secoue, ça se déploie, ça rape et ça rit, ça se rattrape comme le funambule sur son fil. Faite de chutes et d’élans, elle obéit à la logique de l’instant et aux diktats de la météorologie. C’est vif et intense, dense et subtil avec un sens certain de l’incommensurable. Elle est faite de libres errances dans le grand dehors, celui des...
  • La Lanterne magique. Florilèges de pensées

    Histoire littéraire Des pierres à bâtir Florilège de pensées en compagnie de Jean Paul, le Titan du romantisme allemand. Composée en 1888 par Gustav Mahler, sa première symphonie, Titan, trouve l’origine de son nom dans un roman oublié de Jean Paul Richter (1764-1825). Trop méconnu en effet est celui qui comme Jean-Jacques, pour Rousseau, se fit un prénom, tant il eut du succès, tant il fut aimé de ses contemporains : les étudiants allemands d’Heidelberg l’acclamèrent comme le plus grand auteur vivant, y compris devant Goethe. Et à l’instar de l’auteur...
  • Le Nid de cendres

    Théâtre Le monde comme une pomme Simon Falguières fait de son épopée théâtrale une histoire pleine de bruit et de fureur mais aussi de poésie et de tendresse. Depuis toujours la mission première du théâtre est de montrer le monde sur une scène. D’en faire un récit à transmettre et de donner un sens à l’histoire. Il aura fallu sept ans à Simon Falguières pour écrire Le Nid de cendres et nous convaincre aussi que le théâtre peut changer ce monde après l’avoir raconté. C’est après une année passée au cours Florent, qu’il décide d’écrire et mettre en scène pour les compagnons de sa promotion. Et...
Intemporels
par Didier Garcia

Musique du rêve

Avec le premier roman de Carson McCullers (1917-1967), plongée dans l’Amérique des années 1930, où il ne fait pas si bon vivre. Le Cœur est un chasseur solitaire se trouve enfermé dans une ville du Sud comme il doit s’en faire tant aux États-Unis : 30 000 habitants environ, quatre grandes filatures de coton et, planant au-dessus des rues, un bon vieil air de blues. Une ville censée incarner une Amérique profonde, misérable, fasciste envers le peuple noir, et en proie à une certaine violence sociale, comme c’est d’ailleurs le cas dans les romans de Faulkner. De cette ville, McCullers n’a retenu qu’une poignée d’individus, qui ont en commun de vivre à peu près dans le même quartier, de fréquenter le même café (en...
Le Matricule des Anges n°137