Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Les Deux Morts d'un tyran
de
Juan Pablo Ortega
Nykta
12.96 €


Article paru dans le N° 029
janvier-mars 2000

par T.G.

*

   Les Deux Morts d'un tyran

Tout l'intérêt de ce premier roman traduit en français, réside dans son intrigue. Avant que ne commence le récit présenté sous forme de journal, le dictateur d'un pays d'Amérique latine, Tomás Dosantos est la victime d'un attentat. Des chirurgiens procèdent secrètement à une greffe et donnent au corps du dictateur le cerveau d'Oscar Nilo, un écrivain opposant au régime qui s'est suicidé le jour même. Le journal est donc celui que tient l'écrivain, homme double embarrassé de se retrouver dictateur. Pour corser le tout, Oscar Nilo était lui-même un homme schizophrène : homosexuel, il cachait ses penchants pour n'être pas vilipendé dans ce pays ultra catholique. La situation ainsi traitée promettait beaucoup. Décrire le régime à partir d'un opposant contraint de représenter l'oppression, interroger l'identité (est-ce le cerveau qui la génère, ou le corps? Est-ce la pensée ou la fonction?), tout cela offrait d'étourdissantes perspectives. Hélas, très vite l'auteur préfère l'évocation d'un amour terriblement convenu (le dictateur retrouve le jeune serveur que l'écrivain aimait). Ç'aurait pu faire un grand livre, ça n'en sera que le fantôme.

Nykta
Traduit de l'espagnol
par Guy Geoffroy
199 pages, 85 FF

Les Deux Morts d'un tyran de Juan Pablo Ortega

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

T.G.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos