Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

En cabanes
de
Catherine Sanchez
Opales
18.29 €


Article paru dans le N° 025
janvier-février 1999

par Christophe Dabitch

*

    En cabanes

Il est difficile avec ce livre de Catherine Sanchez, intitulé avec humour En cabanes, de distinguer le sujet du livre et le livre proprement dit. Elle relate en effet une expérience menée par une dizaine d'hommes et de femmes, entre le milieu des années soixante et celui des années quatre-vingt, qui ont vécu de façon plus ou moins alternative dans de simples cabanes de résiniers au bord de l'Atlantique, entre pins et sable, dans le sud-ouest de la France. Pas vraiment communauté des années soixante-dix ni ermites solitaires, ces migrants de l'intérieur ont en fait suivi, sans le théoriser au moment de leur choix, l'exemple de Henri David Thoreau qui lui aussi en son temps fit d'une rupture une quête.
"Qu'ont-ils vécu, appris, découvert là qui ait compté au point de faire de cette époque le moment clef, inégalé, de leur évolution? (...) Fin de continent, grondement permanent, solitude et splendeur sont-ils l'explication et faut-il en chercher une? Ne suffit-il pas de constater que là, en ces années-là, quelque chose s'est arrêté, a ralenti son train, s'est posé, imposé, déployé, et magiquement apaisé?" Catherine Sanchez, qui fit également partie de cette aventure étonnante, ne se risque pas dans cette galerie de portraits à tirer un bilan ou à juger une génération pour constater ce qu'elle est devenue. Sa position et sa connaissance des "personnages" l'en empêchent sans doute; mais elle cherche surtout par l'écriture -ce qui en fait une chronique littéraire et non un essai ou un écrit journalistique- à questionner avec retenue le mystère d'une attirance pour un désert qui se révèlera fertile (mais aussi douloureux) et pour ces frêles cabanes qu'un des personnages décrit comme une "seconde peau". Cet écrit qui n'est pas explicitement autobiographique est accompagné d'une deuxième partie composée de quelques productions artistiques (poésie, peinture, sculpture) de ces exilés volontaires qui, sans forcément se renier, ont depuis vieilli et sont simplement devenus autres.

En cabanes
Catherine Sanchez

Opales
173 pages, 120 FF

 En cabanes de Catherine Sanchez

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Christophe Dabitch

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos