Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

L' Abattoir
de
Esteban Echeverria
Escampette (L')
12.00 €


Article paru dans le N° 113
Mai 2010

par L. Cazaux

*

   L' Abattoir

En une courte fable à la veine grandguignolesque, l'Argentin Esteban Echeverría (1805-1851) soulignait l'absurdité exécrable des tyrannies - et annonçait les régimes qui muselèrent une grande partie de l'Amérique latine un siècle plus tard. Une inondation encercle Buenos Aires au moment du carême dans les années 1830, créant une pénurie de viande : " la moitié de la population allait tomber en syncope ". Malgré les admonestations de l'église et du parti des ultra-conservateurs (" les fédéraux ") prônant le jeûne le plus strict pour le salut des âmes, " le Restaurateur " promulgue un édit : les boeufs seront conduits à l'Abattoir. L'émeute fait rage, produit des extrémismes et orthodoxies, religieuses et politiques, toutes aptes à exercer leur " empire immatériel sur les consciences et les estomacs ". Pour la plus grande gloire des caudillos en tout genre, et de toute époque. De l'animal à l'opposant politique, " ami des lumières et de la liberté ", il n'y a qu'un pas, vite franchi...

L'Abattoir d'Esteban Echeverría
traduit de l'espagnol (Argentine) par François Gaudry
L'Escampette, 67 pages, 12 e

L' Abattoir de Esteban Echeverria

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

L. Cazaux

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos