Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Suite du voyageur sans titre
de
Yves Leclair
Librairie La Br?che
6.90 €


Article paru dans le N° 102
Avril 2009

par R.B.

*

    Suite du voyageur sans titre

Ni recensement du réel ni exercice d'attention, mais une façon de s'étonner de ce qui, soudain, illumine de son évidence un moment et un lieu - " tombant sur la fête foraine/ j'entre dans la cour des miracles/ elle aurait bien pu être reine/ d'Egypte la fille qui racle/ la crêpe parmi la friture/ les chichis de la barbe à papa/ dans son collant tout blanc si pur/ avec perles et falbalas/ - tombée du paradis d'Allah // (après-midi à vélo,/ avenue Balzac,/ 16 mars 2008) "
Daté, situé, chaque poème signifie en montrant, se déploie sur le mode d'un face-à-face avec ce qui s'expose là, devant nous, avec grâce ou violence, impudeur ou modestie. Une perception immanente du réel qui relève d'une disponibilité vagabonde et nomade, d'un art de " se laisser saisir " qui semble initié par un toujours vierge désir de s'ouvrir, comme originairement, à la réalité sensible de ce qui nous entoure - l'espace, les choses les hommes, les animaux, les plantes, les outils, nous-mêmes -" jeudi saint seul sous mon bonnet/ ma bêche retourne la sainte/ terre basse sous le prunier/ qui débourre la blanche étreinte/ de ses branches embourgeonnées/ le vent me met la goutte au nez/ j'entends bien des enfants crier/ Jésus Marie sous le ciel gris/ - je connais un bon ORL // ( après avoir bêché autour de la ciboulette, 21 mars 2008) ".
BR>Le proche, le prochain, l'habituel aussi, cela même qui nous déshabitue d'habiter dans l'essentiel, d'éprouver toute la richesse du peu. Un regard de sage permettant d'entrapercevoir le pluriel dont le monde est fait, comme le tremblement métaphysique ou la beauté dont il est comme infusé. Leçon de vie conjuguant l'humour aux vertus de l'éveil, et l'éphémère au bonheur d'être. Lecture existentielle de l'ici et du maintenant, dont chaque poème est comme l'expression de la jubilation, l'assomption de son miraculeux rien.

SUITE DU VOYAGEUR SANS TITRE
d'YVES LECLAIR
Librairie La Brèche éditions, 40 pages, 6,90 e

 Suite du voyageur sans titre de Yves Leclair

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

R.B.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos