Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Quarto N?27 (Agota Kristof)
de
Prenom auteur Nom Auteur
Editeur
11.00 €


Article paru dans le N° 105
Juillet-Août 2009

par C.D.

*

    Quarto N?27 (Agota Kristof)

On la savait pudique (Le Grand Cahier ne sera jamais donné à lire avant d'être soumis à un éditeur), et également réservée quant à la diffusion de ses papiers personnels : " Cela ne regarde personne ", dira-t-elle en 1993. Dix ans plus tard, Agota Kristof autorise pourtant le transfert de ses notes, brouillons et autres avant-textes aux Archives littéraires de la Bibliothèque nationale suisse, à Berne. Une concession qui ouvre la voie aux travaux des chercheurs, mais donne aussi voix aux amis et admirateurs. Quarto distribue équitablement le temps de parole : analyses littéraires et sociologiques charpentées côtoient des lettres d'amour réduites à leur plus simple expression, celle de la fraternité.
En guise d'anti-conclusion, un cahier d'inédits dont l'on ne s'étonnera pas de la relative minceur ; selon Marie-Thérèse Lathion, qui en est la responsable, le fonds Agota Kristof " s'ouvre sur une perte " : celle de tous les écrits d'avant 1956, abandonnés en Hongrie au moment de la fuite, au même titre que la langue maternelle, dévorée par le français. De ses poèmes de jeunesse ne subsiste que celui qu'elle avait appris par coeur et transcrivit de mémoire en hongrois, avant de le traduire en français (" Berceuse "). Une perte matériellement irrévocable, mais dans l'essence de laquelle l'oeuvre d'Agota Kristof puise toute sa signifiance, et même une sorte de plénitude.

Quarto N°27 (Agota Kristof), revue des archives littéraires suisses, 96 pages, 11 e

 Quarto N?27 (Agota Kristof) de Prenom auteur Nom Auteur

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

C.D.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos