Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Bled
de
Daniel Danis
Arche (L’)
9.50 €


Article paru dans le N° 103
Mai 2009

par L.C.

*

    Bled

Les héros de Daniel Danis sont très souvent des enfants. Il leur consacre une grande partie de son théâtre. C'est donc tout naturellement qu'il a revisité le conte du Petit Poucet, rebaptisé pour l'occasion Bled. Les parents, comme dans le conte, sont dans la misère et se voient expulsés de leur logement. Ils demandent à leur septième garçon de partir sur le champ pour leur rapporter " une belle demeure définitive ". Bled-Poucet part donc sur les routes. Auparavant, il a chapardé le portable d'un des frères pour prendre des photos du chemin, histoire de retrouver la route du retour.
À la rencontre du monde, Bled commence alors un voyage initiatique. Il va être confronté à Shed, un bûcheron aux traits animalisés, l'alter ego de ses peurs.
Shed, en anglais, signifie cabanon de jardin, rien donc d'une vraie maison. Enfin, comme Bled est triste, il a " le coeur en mal " et le vomit. Son coeur " soubresauteur ", il doit l'attacher à sa jambe. Tout au long du chemin, Bled parle donc à ses peurs et à son coeur. La " demeure emmaisonnable " qu'il cherche ressemble alors à une quête de lui-même, de sa propre maison intérieure. Poucet-Bled va surmonter les épreuves de ce voyage grâce à sa tête pleine d'images et sa bouche pleine de mots. Cette pièce de Daniel Danis est au final, un bel hymne à l'imaginaire pour lutter contre la misère qui nous afflige. Et le premier matériau de résistance, c'est la langue qu'invente l'auteur. Une langue-poème. Dans le théâtre de Daniel Danis, " il pleut à boire debout ", Bled " marche le monde " et cultive " du cristal de pleurs "...
La pièce se finit sur le retour de l'enfant-maison. Bled-Poucet peut remanger son coeur, cohabiter sereinement avec ses peurs et conclure : " Je dors dans l'entre-toit de ma maison/ proche du ciel./ J'habite dans ma tête/ je demeure avec les mots./ J'habite dans mon coeur/ je demeure dans les images que je lance à la volée./ Je vis dans mes souliers/ je marche la terre./ Je marche la terre. "

BLED
de DANIEL DANIS
L'Arche, 48 pages, 9,50 e

 Bled de Daniel Danis

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

L.C.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos