Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Das Kapital
de
Viken Berberian
Gallmeister
21.00 €


Article paru dans le N° 101
Mars 2009

par Yves Le Gall

*

    Das Kapital

Il est peu fréquent dans les locaux des sociétés d'investissement de lire sur les murs des citations de Karl Marx. La fameuse phrase sur " les eaux glacées du calcul égoïste " est pourtant bien affichée dans les bureaux de la Société Empiricus Kapital à Manhattan. Viken Berberian, jeune écrivain américain né à Beyrouth, nous fait découvrir dans Das Kapital le territoire très spécifique des traders, " cette zone mathématique exempte de culpabilité située au-delà du bien et du mal ". C'est là que travaille Wayne : " assis devant son terminal électronique, il a l'impression d'être dans le cockpit d'un avion de chasse ". Nous sommes bien là dans l'illusion de la toute-puissance. Le ton est donné. C'est terrifiant et drôle. Et parfois subversif.
Bizarrement, un Corse vient rencontrer Wayne à Manhattan : diplômé en environnement, des compétences en terrorisme, parlant un anglais parfait, prêt donc à s'adapter. Wayne et le Corse font alliance. Car Wayne spécule sur les catastrophes de toute sorte. La corrélation statistique entre l'écroulement des immeubles et celle des marchés, on doit pouvoir l'améliorer.
Et puis il y a Alix cette jolie étudiante en architecture marseillaise qui fournit les plans des bâtiments. Elle est la maîtresse du Corse mais correspond aussi par e-mails avec Wayne. Leurs échanges virtuels vont devenir de plus en plus tendres et les rôles s'inverser. Le Corse deviendra obsédé par les chiffres tandis que Wayne trouvera des accents lyriques pour exprimer son amour pour Alix. Les voyages entre Marseille et New York sont autant d'opportunités à de jolies formulations pour exprimer les contrastes entres ces deux villes. Le ciel de Marseille contre celui de Manhattan. Alix et Wayne se rencontreront, s'aimeront, et il se débarrassera dans une fontaine de ses outils de communication, " son lien vital avec le monde ". Alix fera un voeu qui sera exaucé, " un désastre à ton goût ".

das kapital
de viken berberian
Traduit de l'américain par Claro, Gallmeister, 193 pages 21 e

 Das Kapital de Viken Berberian

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Yves Le Gall

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos