Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Au milieu du désordre (suivi de) Le Roi et le Sorcier et Les Meules (et DVD)
de
Pierre Meunier
Solitaires intempestifs (Les)
17.00 €


Article paru dans le N° 094
Juin 2008

par Étienne Leterrier

*

    Au milieu du désordre (suivi de) Le Roi et le Sorcier et Les Meules (et DVD)

travers une conférence loufoque et poétique, Pierre Meunier fait l'éloge de l'amorphe et de la durée muette.

" Il s'avère que cette mutuelle délicatesse entre le ciel et le tas n'est plus enseignée dans les écoles. Et on commence à peine à mesurer l'ampleur du désastre causé par ce manque de considération pour la matière ". Est-ce le tas qui renonce à occuper entièrement le ciel en se terminant en pointe ? Est-ce le ciel qui au contraire accueille le tas, par délicatesse, en son immensité ? Telle est la question débattue par Pierre Meunier, dans Au milieu du désordre, pièce décalée, conférence burlesque et poétique sur les mystérieux états de la matière. Pierre Meunier, lui, appelle ça le " secret des tas ".
À travers des objets sans noblesse, un tas de 93 pierres, des ressorts, un bric-à-brac forain, Pierre Meunier explore les raisons de la chute, questionne la nécessité de la gravité, admire la beauté de la tension ou fait éloge de la résistance. Que nous raconte donc ce tas impudemment érigé aux yeux de tous ? Le texte de Pierre Meunier parodie le jargon scientifique et ses emprunts savants, un peu Raymond Devos un peu docteur Faustroll. Les objets ont une éloquence muette, l'auteur traduit en circonvolutions adroites leur discours, il fait danser ses pierres et chanter ses ressorts. En quoi le tas de gravats trouve-t-il sa supériorité absolue sur le château de Chambord ? Autre vaste question dont la réponse se trouve du côté de la route de Thèbes, à travers une série de questionnements dont le relativisme convoque à la fois le sapeur Camember et Héraclite.
Pierre Meunier est donc un amoureux de la matière, celle des objets qui nous entourent. Les deux autres textes présents dans Au milieu du désordre déclinent ce plaisir d'une langue qui semble aussi toucher ce qu'elle nomme : un court conte racontant l'histoire d'un roi voulant s'affranchir de la pesanteur, et un récit sur la beauté troublante de meules de foin bâchées de plastique bleu, explorent les multiples possibilités de cet émerveillement physique. Chose plus étonnante, un DVD accompagne le texte d'Au milieu du désordre. Il propose, afin de continuer la rêverie matérialiste, des fragments bruts de contemplation : réparation d'un moteur de camion, épluchage de patate, métier à tisser, laminage et forge, " travelling le plus long de l'histoire du cinéma ".
Le tas de Pierre Meunier, en tant que somme collective de cailloux, est aussi une image sur laquelle méditer, une métaphore offerte, à la fois politique et métaphysique. La tentation d'effondrement perpétuel qui habite chacune des pierres obéit en effet à la loi de l'immobilité du nombre : " nous voici devant une société qui, pour se survivre à elle-même, ne cesse de générer ses propres catastrophes ". Raison pour laquelle ce tas, de même que son exact contraire, la voûte qui tient parce que " toutes les pierres veulent tomber en même temps ", formulent aussi comme un muet avertissement. Ne sommes-nous pas nous-mêmes soumis aux mêmes lois de la pesanteur et de la " con-centration " ?
Que chacun écoute sa " partie tas ", réclame Pierre Meunier. Conseil à suivre à la lettre pour goûter à cette remarquable poésie brute, à cet émerveillement du banal et aux moments d'humour savant dont ses textes sont truffés. Une certitude : le tas de Pierre Meunier est, dans tous les sens du terme, une résistance imperturbable à la gravité.

Au milieu
du désordre

Pierre Meunier
Les Solitaires
intempestifs
63 pages, 17 e
(+ DVD " et ça continue ! "
durée 1h40)

 Au milieu du désordre (suivi de) Le Roi et le Sorcier et Les Meules (et DVD) de Pierre Meunier

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Étienne Leterrier

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos