Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Dialogues avec satan
de
Jean-Luc Coudray
Amourier (L’)
14.00 €


Article paru dans le N° 098
Novembre-décembre 2008

par Jérôme Goude

*

    Dialogues avec satan

Depuis les temps immémoriaux, la figure luciférienne jouit d'un prestige incontesté. Quels qu'ont été ses adorateurs, prêtres défroqués, lettrés impénitents ou mécréants de tout poil, celui dont Charles Baudelaire célébra la " Beauté virile " n'a jamais cessé d'accroître son empire. Rien d'étonnant alors si, au détour d'une vie confortable, terne et sans vaillance, sa " musculature puissante " rehausse inopinément le lustre de votre canapé. À moins qu'il ne surgisse, amoindri mais disert, entre les lignes d'un vieil exemplaire des Saintes Écritures ou, pire, des tréfonds de quelque esprit inattentif...
Clin d'oeil oblique et ludique au Caïn de Lord Byron, mystère dans lequel Lucifer infléchit Caïn, Dialogues avec Satan oppose un homme ordinaire, la quarantaine bien tassée, à l'incarnation suprême (corvéable ?) du mal.
Évoluant dans le plus simple appareil, Satan somme son hypothétique disciple, dont l'unique obsession est de ne point trop contrarier les petits mouvements de sa " croissance intérieure ", de choisir entre paradis et enfer. D'un paradoxe l'autre, il tente de démontrer à son interlocuteur impassible les limites de la " joie éternelle " en affirmant que, de toute façon, le " seul moyen d'offrir son âme à Dieu est de la vendre au diable. " Et, entre l'ingestion d'un poulet et quelques gorgées de thé, il prétend que " Dieu ne comprend rien au monde (du fait de) l'envergure de sa conscience (qui) lui interdit tout point de vue singulier. "
Habile et joyeusement décalé, Jean-Luc Coudray, qui est aussi dessinateur et scénariste de BD, offre là une parodie revigorante de l'aporie socratique. Il y remodèle les formes du Malin tout en renversant les rapports de force. Après un pitoyable combat de boxe, à bout d'arguments, son Satan capitule et se vautre dans un irréparable sommeil. Peut-être parce qu'aujourd'hui la télévision, l'" argent, le pouvoir, le sexe, la gloire et la luxure éloignent (l'homme) de Dieu mais (le) protègent aussi du diable ! "

dialogues avec satan
de jean-luc coudray
L'Amourier, 105 pages, 14 e

 Dialogues avec satan de Jean-Luc Coudray

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Jérôme Goude

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos