Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Blues pour Cadou
de
Roland Halbert
Coiffard
24.00 €


Article paru dans le N° 065

par Lucie Clair

*

    Blues pour Cadou

Instituteur mal noté comme en témoigne sa fiche d'inspection incorporée en signet , membre du groupe de Rochefort-sur-Loire avec Jean Follain, René Guy Cadou n'attendait rien de sa poésie que le plaisir de la chanter : " Le blues que je chante je le chante pour les mangeurs de citrons ". Le blues que reprend et prolonge Roland Halbert, allant à la rencontre de ce frère en simplicité, mort en 1951 à 30 ans et trop vite oublié. Dans le labyrinthe d'un cimetière nantais au nom léger, " La Bouteillerie " (" - on dirait/ dans un dictionnaire.../ Ou dans une bibliothèque/ à ciel ouvert/ d'ouvrages couchés/ sur la tranche du chagrin/ "), l'hommage naît d'un monologue âpre et tendre à la fois, de l'emboîtement des textes et de leur mise en abîme " pour retrouver/ au bas du monde/ la plus humble nielle des blés/ dont on n'a plus de nouvelles ".
Aux antipodes de la mélancolie, par infiltration rythmique, une voix danse, décloisonne un monde au goût formaté, et convoque, avec " umour ", la réverbération de sa complexité : " 2002, quoi de nouveau ?/ Les avions entrent par les fenêtres/ et ressortent par les yeux. " Car ici la poésie est un acte jubilatoire et sauvage, exacerbant les contrepoints, alternant prose, haïku et déconstruction, écriture graphique et polyphonique, en complicité ouverte avec ces " bornes d'orientation ", Cendras, Jim Harrison, T.S. Eliot, Dante, Apollinaire, Vaché... et Julien Gracq, pour l'amitié. À lire comme on écoute un morceau de Coltrane, d'une traite. Le souffle est à l'intérieur, " au coeur de la meule/ qui est un pouls de musique/ subtil et/ inaltérable ".

Blues pour Cadou de Roland Halbert
Photographies de Philippe Thomassin
Coiffard libraire-éditeur, 192 pages, 22,80 e

 Blues pour Cadou de Roland Halbert

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Lucie Clair

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos