Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Mir N?1 (Revue d'anticipation)
de
Prenom auteur Nom Auteur
Editeur
30.00 €


Article paru dans le N° 088
Novembre-décembre 2007

par Emmanuel Laugier

*

    Mir N?1 (Revue d'anticipation)

Issue des éditions Ikko, dirigées par Antoine Dufeu et Christophe Manon, la revue Mir est dite, selon le duo à qui on la doit, d'anticipation. C'est vrai qu'à regarder le catalogue d'Ikko, entre Saint-Just, l'essai de Mehdi Belhaj Kacem, le poète sonore Henri Chopin, ou Khlebnikov et sa langue zaoum, on s'attend bien à ce que quelque chose, dans Mir, décoiffe ou s'arrache du sol. Anticipe, donc, selon que la poésie (et la pensée avec) ne rythmera plus l'action, mais sera au devant, selon le mot de Rimbaud. D'un format d'annuaire, et presque aussi épais, le travail graphique d'Alex Pou accompagne d'une juste sobriété une mise ne page qui ne contrarie pas la lecture. Tout l'espace est donné aux textes, aux variations qu'ils impliquent, de l'essai philosophique où la pensée d'Alain Badiou et celle de Martin Heidegger sont interrogées au travers de ce que Remy Bac appelle une " gigantomachie de l'être ", à la présentation de la poésie visuelle japonaise d'aujourd'hui (Marianne Simon-Okawa) ou de trois poètes (USA) " language ", Robert Grenier, Charles Bernstein et Alan Davies.
L'autre versant concerne la création, notamment poétique. En ce lieu, exercices de la pensée et d'écritures cherchent à créer une vitesse nouvelle : les poèmes de Samuel Rochery condensant durement, par exemple, ce projet quasi spatial en interrogeant la modernité de Bartleby à Robert Walser, dont il écrit qu'il " étrique et claquemure tout ce qu'il vit mais attention./ Dans un gratte-ciel. Voilà la clé ". Tout un programme qui " autorise, dit-il encore, à digérer nos propres cuisines/ nos recettes là où le gâteau n'a pas encore gonflé ". Sorte d'humilité. On y trouvera aussi, trop peu connu, le Coréen Yi Sang (1910-1937), une leçon d'avant-garde, les Poèmes d'été du Roumain Dan Coman aux accents parfois michauniens, les Six poèmes de Charles Baudelaire, très personnels, du jeune poète David Mus, ou encore, superbe découverte, les Traductions non-réalisées du Lithuanien Sergueï Zavialov (né en 1958) et son travail sur le vers où confluent la violence de l'Histoire, la géographie, l'expérience des langues. À retenir également, la publication d'extraits de livres épuisés, tels que les Paysages humains de Nâzim Hikmet, la Ville nouvelle ou le Paris des saint-simoniens (1832) de Charles Duveyrier ou La Vérité de Sade, publié en 1961 par Gilbert Lely chez Pauvert, véritable hymne à la haine de Dieu. Le programme de Mir est ambitieux, il amorce bien ses interrogations face à une époque à pointer, un reste de monde à cerner ou sentir, jusqu'à ce que l'un ou l'autre (d'un reste à un monde) viennent écraser l'exercice spécieux du langage. Riche et dense, Mir vise comme il faut pour résister.

Mir N°1 - 389 pages, 30 e (Éditions Ikko, 82 rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris) ikko@hotmail.fr

 Mir N?1 (Revue d'anticipation) de Prenom auteur Nom Auteur

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Emmanuel Laugier

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos