Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Sigila N?19 (Clandestinit?s)
de
Prenom auteur Nom Auteur
Editeur
16.00 €


Article paru dans le N° 082
Avril 2007

par D.A.

*

    Sigila N?19 (Clandestinit?s)

Pierre Soulages joue avec la lumière en opacifiant ses tableaux, en rendant grâce au(x) noir(s), en réinventant des mystères. Les tableaux de Soulages cachent des vies clandestines. Le peintre et Sigila ont aujourd'hui partie liée. Une gouache sur papier marouflé orne la couverture de ce numéro qui traite des clandestinités. L'objectif de la revue franco-portugaise, donc bilingue, est de traquer les secrets, et de manière transdisciplinaire. Étymologiquement, le mot clandestin a des origines latines assez étranges. Quoi de plus normal ? D'après Fernand Cambon, traducteur de Freud, " clam " signifierait en cachette, aurait donné en français cellier, cil, clamer, couleur tandis que " destinus " aurait avoir avec intestin.
" Toutefois, plus poétiquement, on peut constater qu'il arrive de fait à des "clandestins" de "clamer", voire de "ré-clamer " ". La psychanalyste Lya Tourn évoque le paradoxe de la psychanalyse qui énonce le caractère clandestin de l'inconscient mais dont la pratique " soumise à la règle de la libre circulation et du "tout dire" " est incompatible avec la clandestinité effective. Clandestin, Mario Soares, président du Portugal de 1986 à 1996, affirme ne l'avoir jamais vraiment été sous la dictature de Salazar, mais il s'est engagé dans des conspirations qui lui ont valu un billet pour l'exil. André Bollier n'a pas eu autant de chance. Brillant étudiant, il choisit de rejoindre la Résistance en dirigeant une des plus grandes imprimeries clandestines qui diffuse notamment Combat. Il fut descendu par la milice. Sigila explore d'autres horizons : en Afrique, autour d'amours clandestines, en Inde en révélant des sociétés cachées, à Palerme... Parler de clandestin, sans évoquer les sans-papiers paraîtrait assez vain. Stephane Hessel, gaulliste de la première heure, parle du combat d'Ariane Mnouchkine et conclut : " nous nous sommes heurtés à un gouvernement qui a fait semblant de nous entendre et qui, au moment crucial, nous a roulés dans la farine. " Ce numéro offre un panorama riche et bienveillant sur

Sigila N°19, 230 p., 16 e - sigila@club-internet.fr

 Sigila N?19 (Clandestinit?s) de Prenom auteur Nom Auteur

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

D.A.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos