Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

American Purgatorio
de
John Haskell
Joëlle Losfeld
19.90 €


Article paru dans le N° 081
Mars 2007

par Dominique Aussenac

*

    American Purgatorio

D'Orphée, on dit qu'il était le fils d'Apollon et de Calliope, muse de l'éloquence et de la poésie épique, qu'il tenta de ramener Eurydice sa bien-aimée des Enfers. De Jack, on ne sait pas grand-chose. Seulement qu'il est marié à Anne et qu'il exerce la profession de journaliste. Ils foncent sur l'autoroute vers New York. Sur une aire, Jack descend de voiture, se dirige vers la station-service. Quelques instants plus tard, il ne retrouve ni femme, ni automobile. Aucun témoin. Personne ne semble s'intéresser à la disparition. Surtout pas la police. Jack patiente quelques jours. Aucun signe de sa femme. En fouillant ses affaires, il découvre une carte sur laquelle des lieux sont entourés. Il part à sa recherche. Ce n'est pas vraiment une descente aux Enfers, mais une quête urgente et très réelle. Les gens qu'il rencontre aux quatre coins des États-Unis, auto-stoppeurs, voyageurs, nouveaux hippies, maraudeurs, SDF, sont bien vivants, truculents, et semblent même avoir un lien avec l'être aimé. Jack, voudra changer, être un homme neuf, se dépouillera tant qu'il deviendra clochard, se désocialisant presque totalement sans toutefois abandonner sa quête.
Ce premier roman de John Haskell, ancien acteur, écrivain de théâtre, surprend par la qualité de son suspense, ses retournements progressifs de situation, son climat étrange presque délétère. Mais c'est surtout l'identification du lecteur au héros-narrateur qui fonctionne il nous fait partager toutes les circonvolutions de sa pensée, ses espoirs, ses craintes, ses aveuglements, son refus du réel et mine longuement la mémoire le livre terminé. À l'instar de la Divine Comédie de Dante, chaque chapitre porte le nom d'un péché capital.

American purgatorio de John Haskell
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Lazare Bitoun
Joëlle Losfeld, 269 pages, 19,90 e

 American Purgatorio de John Haskell

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Dominique Aussenac

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos