Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Le Trou Mahaut
de
Orlando de Rudder
Hors Commerce
14.48 €


Article paru dans le N° 026
mai-juillet 1999

par Nathalie Dalain

*

   Le Trou Mahaut

Orlando de Rudder est un auteur prolixe, à qui l'on doit nombre de romans à l'humour ubuesque, ainsi que des ouvrages plus érudits, tels que le Dictionnaire des onomatopées. Digne héritier des Queneau et autres Roussel, il signe à présent un récit d'une grande sagacité, doublée d'une virtuosité stylistique à la truculence indéniable. Retraçant les tribulations d'une famille rurale acculée au paupérisme, Le Trou Mahaut pourrait être qualifié de roman social 'pataphysique. Car lorsque "misère cogne à la huche" de ces Macquart d'un nouveau genre, la survie s'apparente à l'univers de Locus Solus. Derniers habitants d'un hameau dépeuplé, la famille du Hainaut constitue une jubilante galerie de portraits, prétexte aux référents et à la loufoquerie.
Le grand-père commercialise un cirage dont il tient le secret de Félix Grandet, les fils s'appellent Bruce-Vernon et Brian-Nelson-Sullivan (bonjour Boris Vian!). Le père fait renaître ses trois enfants ad libitum au cours d'un étrange rituel punitif, afin d'abuser la CAF. La mère a recours à Belzébuth, qui lui apparaît sous les traits du chameau jaillissant de son paquet de Camel. La soeur aînée exécute des peep show devant les pêcheurs locaux pour que la truite meunière soit au menu du soir. Et pendant que le cadet tente d'accéder à la sainteté en érigeant une église en briques de lait UHT, la grand-mère se gave de cornichons "pour emmerder le monde"... Cette joyeuse débandade textuelle est parfaitement cadrée en sept parties, chacune affublée d'un titre prometteur (Misère et pot-au-feu, Mort d'un téléviseur), et suivie par un judicieux aphorisme, à l'instar des chapitres ("La mère représente la folie. Elle reste la personne la plus folle qu'on ait rencontrée." Marguerite Duras). Le langage y cabriole entre le parlé et l'alambiqué, insérant des dialogues désopilants. Loin des sentiers aseptisés, Orlando de Rudder nous offre une oeuvre délectable.

Le Trou Mahaut
Orlando de Rudder

Hors Commerce
245 pages, 95 FF

Le Trou Mahaut de Orlando de Rudder

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Nathalie Dalain

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos