Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Po?mes
de
B?atrice Douvre
Arri?re-Pays (L')
10.67 €


Article paru dans le N° 026
mai-juillet 1999

par Marc Blanchet

*

    Po?mes

Ce fut la vie de Béatrice Douvre : naître en 1967 et, passés les treize ans, séjourner pour anorexie dans des hôpitaux où la jeune fille écrit et peint jusqu'à sa mort en 1994. On avait pu jusqu'à présent lire sa poésie dans les revues Polyphonies et Arpa. Manquait donc un livre pour découvrir la grâce singulière d'une écriture qui sans cesse dépasse les obstacles du corps pour restituer une présence au monde vivace et émerveillée. Mise en difficulté devant la vie, Béatrice Douvre atteint la transcendance par la poésie. Vers et prose se complètent dans ce recueil. Digne héritière de Rilke, parente de Bonnefoy, Douvre a bien affaire avec la grâce, comme cette Fête nocturne : "Maintenant est plein de nuit/ Du côté majestueux de l'herbage/ Toi/ Maintenant éclairée de noir/ Convive/ De l'impudeur des robes// Tant que tournait le cortège des lampes// Bougeant/ Sous les yeux d'herbe de nuits/ D'immenses barques de bronze."
Une menace sourd en permanence dans cette procession d'images, au souffle rimbaldien dès l'instant où la forme devient celle de la prose : "Il fallait le temps d'une fraîcheur ailée, pour le maintien des barques sur la mer chevaline. L'oeil vivant de la fosse éclaire ces diamants d'eau... J'ai vécu le profond des verdeurs opalines."
Etoilés, pétris de la lumière de la nuit, les poèmes de Béatrice Douvre tentent d'aller vers la lumière, considérant l'enfance comme la terre appropriée pour ce voyage, mais sachant, dans une résignation lucide, que justement ce territoire paradisiaque est plongé dans l'obscurité. La vie est dès lors cette parade terrifiante devant le chemin traversé : "Tu gis sur le chemin trempé/ Et de pluie tu défailles// Maintenant brillent d'obscures larmes/ Tu acceptes la peur immaculée de vivre." On ne peut qu'espérer d'autres publications (pourquoi pas des oeuvres complètes) qui permettraient de donner toute sa place à cette poésie si juste et émouvante.

Poèmes
Béatrice Douvre

L'Arrière-pays
58 pages, 70 FF

 Po?mes de B?atrice Douvre

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Marc Blanchet

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos