Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Le D?sastre d'Eden
de
Renaud Ego
Parole d'Aube
12.96 €


Article paru dans le N° 020
juillet-août 1997

par BLANCHET (Marc)

*

   Le D?sastre d'Eden

R enaud Ego est un familier de l'univers du poète suédois Tomas Tranströmer auquel il a consacré un texte sur la "modernité" de ses images lors de la parution de l'oeuvre poétique complète au Castor Astral. Cette réflexion basée sur les rapports entre science et littérature est encore présente dans Le désastre d'éden, son premier recueil de poésie. Le monde technologique dans lequel nous vivons n'est ni condamnable ni inhumain : il est, et aujourd'hui le poète se doit d'en dire les fréquences, ou les interférences, comme d'autres autrefois célébraient la nature.
Renaud Ego évite toute démagogie et parvient à réunir dans le flux du poème tous les enjeux de ce pari. Ainsi dans la partie Entre le temps (dont les titres sont des heures), le "thème" si difficile de la télévision trouve dans 23 : 45 un écho majeur en matière de poésie : "Ce sont toujours les mêmes fenêtres qui tardent/ en bord de nuit et s'y penchent encore un peu,/ avant le noir.
/ Les télévisions luisent comme des méduses.// Et quand les programmes ont pris fin/ les variétés les séries les spectacles// une autre nuit veille le dormeur/ terrassé dans ses habits, au fond// d'une tempête de neige cathodique/ d'où surgiront les images de six heures." Ces poèmes atteignent par leur fulgurance un lyrisme rare, sans être exempts pour autant, ce qui les rend encore plus précieux, de mélancolie ou de sensualité. Journaliste lié au monde arabe, Renaud Ego pratique aussi une forme d'écriture proche du carnet de route qui répond à l'immédiateté de l'instant : "Nous avons vu les salles prises d'images//d'assauts.//Il y eut soudain de l'évidence dans des mots/perdus de vue, le renard, le bouclier, la tempête// mots d'un autre usage que le nôtre// mots à ne plus entendre/ ce qui souffrait pourtant// là dans le corps// dans un certain maintien/ bas de la tête." Pas de toile, plutôt un appareil de photographie : le monde que saisit Renaud Ego est un conflit de paroles et d'images, un monde qu'il nous rend avec fraternité tantôt dans ses blessures, tantôt dans sa splendeur.
Renaud EgoLe désastre d'éden

Paroles d'aube100 pages, 85 FF

Le D?sastre d'Eden de Renaud Ego

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

BLANCHET (Marc)

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos