Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Les Amnésiques n'ont rien vu d'inoubliable
de
Hervé Le Tellier
Castor Astral (Le)
12.96 €


Article paru dans le N° 020
juillet-août 1997

par T.G.

*

   Les Amnésiques n'ont rien vu d'inoubliable

Chaque jour, à 13h30 sur France Culture de joyeux drilles jouent les papous en s'essayant à des jeux oulipiens. Hervé Le Tellier n'y est pas le dernier de la classe. L'auteur de l'excitant roman Le Voleur de nostalgie (Seghers, 1992) a dû apprécier le jeu qui consiste à prononcer une phrase commençant invariablement par "Je pense que", comme s'il fallait, invariablement, définir le monde en répondant à la seule question : "Dis, à quoi tu penses?" Dans ce livre, Hervé Le Tellier y répond mille fois. Une manière de "je pense donc je suis", une autobiographie dessinée au trait fin de l'humour, de la légèreté et, parfois, de la sincérité. Cela donne des images tendres : "Je pense que je ne saurais pas distinguer une jeune fourmi d'une vieille." Des drôleries : "Je pense que j'hésite souvent à parler de moi, de crainte que mon interlocuteur ne se croie autorisé à parler de lui." Mais aussi quelques fadeurs qui feront dire à certains : "je pense que mille, c'est beaucoup."
Le Castor Astral
132 pages, 85 FF

Les Amnésiques n'ont rien vu d'inoubliable de Hervé Le Tellier

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

T.G.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos