Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Les Trois Noix et autres r?cits
de
Clemens Brentano
Editeur
18.29 €


Article paru dans le N° 012
juin-août 1995

par Eric Dussert

*

   Les Trois Noix et autres r?cits

Il était une fois un brave homme du nom de La Férule qui avait cinq fils" : Fric-Frac, Plouf-Plouf, Pan-Pan, Cric-Crac et Tuitt-Tuitt. Il les envoya à la recherche de leur vocation dans le vaste monde pour en faire des hommes. Naturellement, les cinq frères vécurent une expérience initiatique qui les conduisit à délivrer une princesse d'un ogre malfaisant.
Si le propos de Clemens Brentano (1778-1842) paraît enfantin, gardons-nous de le juger trop vite démodé. À travers quatre récits écrits entre 1814 et 1817, celui qui fut salué comme le prodige du romantisme allemand nous emmène dans l'univers des histoires populaires mais déploie une plume si gracieuse et fantasque qu'il n'est guère possible de lui résister.
Empruntant des registres aussi différents que le drame amoureux (Les trois Noix), l'enquête (La Boîte à la poupée de la paix) ou la comédie à rebondissements, Brentano ne recule devant aucun des jeux romanesques pour enrichir son récit : échange de personnages, coup de théâtre et happy end. Autant de manières simples et directes, apparemment naïves, qui révèlent un conteur insatiable et imaginatif.
Le Multiple Wehmüller
est le plus jubilatoire de ces textes, au point qu'il évoque les diableries qu'écrira le Russe Boulgakov un siècle plus tard. Dans la fantaisie et le désordre, Wehmüller, un peintre itinérant spécialisé dans les portraits de "types nationaux hongrois" découvre qu'un double le précède sur le chemin qui le mène à sa femme. Effaré, il court, se heurte à un cordon sanitaire qui isole une plaine pestiférée et se réfugie dans une auberge où quelques voyageurs attendent paisiblement que l'épidémie cesse. A la veillée, ce petit monde raconte des aventures drolatiques qui s'emboîtent comme des poupées russes. Apparaissent alors ermite, chasseur sauvage, alchimiste et sorcières jusqu'à un sabbat de chats qui jouent de la cornemuse. Cette énumération de fantaisies dit assez l'appétit d'histoires de Clemens Brentano et l'immense plaisir qu'il prenait à écrire.

Les trois Noix et autres récits
Clemens Brentano

Traduit par Nicole Taubes
Aubier
219 pages, 120 FF

Les Trois Noix et autres r?cits de Clemens Brentano

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Eric Dussert

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos