Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Filomeno, malgré moi!
de
Gonzalo Torrente Ballester
Actes Sud
25.76 €


Article paru dans le N° 010
décembre 94-janvier 95

par Isabelle Dupré

*

    Filomeno, malgré moi!

Filomeno, malgré moi! est le sixième roman de Torrente Ballester que publient les éditions Actes Sud. Cet auteur majeur de la littérature espagnole contemporaine est né en 1910 en Galice et, l'expérience nourrissant selon lui l'écriture, la présence à ses côtés de ses onze enfants ne l'a jamais empêché d'écrire.
Il est impératif de découvrir l'oeuvre de celui qu'en Espagne on appelle simplement Ballester, comme on dit Galdos pour Pérez Galdos.
Filomeno, malgré moi!
met en scène un jeune homme. C'est une oeuvre longue qui, dans la lignée des romans d'initiation ou d'éducation sentimentale, suit son personnage de la naissance jusqu'à l'âge de trente ans. L'auteur l'annonce dans le sous-titre, Filomeno est un "jeune homme dérangé". Il porte le prénom de son grand-père paternel, d'origine très modeste, mais sa grand-mère maternelle chez laquelle il vit, une aristocrate portugaise, l'appelle Ademar, et toute sa vie va se dérouler sous l'ombre déstabilisante de cette double identité. Le fossé qui sépare sa famille paternelle de sa famille maternelle semble même l'engloutir et lui ôter tout projet, toute ambition, faisant presque de lui un Oblomov en terre espagnole.
Filomeno voyagera beaucoup à travers toute l'Europe, où sa vie de journaliste suivra le cours de l'histoire du continent.
Le lecteur l'accompagne dans une existence que jalonnent des épisodes savoureux, des paysages de Galice, des pazos portugais et surtout de magnifiques figures féminines. Ce sont les femmes qui dominent dans l'oeuvre et ce sont elles qui ont la volonté de vivre. De la bonne galicienne dont le petit Filomeno-Ademar caresse chaque matin les seins à Maria de Fatima, la sensuelle Brésilienne, en passant par Flora, la tenancière de maison close, toutes celles qui entourent Filomeno le font mûrir et tissent le fil conducteur de ce roman enthousiasmant.

Filomeno, malgré moi!
Gonzalo Torrente Ballester

traduit de l'espagnol
par Jean-Marie Saint-Lu
Actes Sud
478 pages, 169 FF

 Filomeno, malgré moi! de Gonzalo Torrente Ballester

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Isabelle Dupré

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos