Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

La Compagnie des Hommes
de
Edward Bond
Arche (L')
11.43 €


Article paru dans le N° 001
novembre 1992

par

*

   La Compagnie des Hommes

Je ne veux pas que vous me donniez autre chose que votre inimitié!... piégez-moi. Trahissez-moi. Roulez-moi. Promettez-le-moi. S'il vous plaît. Inimitié ! Inimitié ! Inimitié et haine ! Je m'épanouirai sur ce que vous pouvez faire de pire ! Plus vous me jetterez de pierres, plus j'en aurai pour vous enterrer !... ". Olfield, la soixantaine, possède une usine d'armement dont doit hériter son fils adoptif, Léonard. Mais cette succession provoque convoitises, haines, trahisons et violences chez les grands industriels. Tel est le thème de la Compagnie des Hommes d'Edward Bond.
Edward Bond est toujours très virulent dans sa dénonciation de la société actuelle qu'il juge violente et irrationnelle.
Pour l'écrivain britannique, " tout art doit être une rébellion ". Sa révolte, salubre, donne à la lecture de cet auteur l'urgence d'une bouffée d'oxygène pour celui qui étouffe. Ce texte très réaliste dans sa description de notre société capitaliste s'appuie sur une langue foisonnante et poétique : " Le siècle à venir sera une grande bouche béante - aussi grande qu'un continent - avec des rangées de missiles en guise de dents. De cette bouche surgira un grand rugissement affamé - aussi assourdissant que l'incendie d'une ville en flammes, un grand vent si assourdissant qu'en comparaison, le hurlement des bombes sera comme le sifflotement d'un garçon de courses qui rentre chez lui à vélo. Il faut que les gens mangent. D'abord le besoin, puis l'avidité, puis la peur, puis on revient au besoin... "
Pour l'écrivain, il faudrait que chacun apprenne à voir le loup qui est en lui : " Je ne me fais pas confiance à moi-même et je ne connais pas la moitié de ce dont je suis capable " fait-il dire à Hammond.
Auteur d'une trentaine de pièces, Edward Bond a su garder sa colère malgré la perte aujourd'hui des idéologies.
La compagnie des Hommes, mis en scène par Alain Françon, sera à l'affiche au Théâtre de la Ville à Paris jusqu'au 24 octobre puis à Chambéry, à Annecy, au Théâtre de Nice et au TNP de Villeurbanne.

La Compagnie des Hommes
Edward Bond
Traduction Malika B. Durif
L'Arche
125 pages 75 FF

La Compagnie des Hommes de Edward Bond

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos