Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Comment dire
de
Sylvie Chenus
Lansman
8.00 €


Article paru dans le N° 057
Octobre 2004

par L.C.

*

    Comment dire

C'est une démarche originale qui préside à la collection " Urgence de la jeune parole ", riche déjà de 13 pièces coéditées par le Théâtre de la Digue à Toulouse et les éditions Lansman. Chaque année, un atelier est mené sur la ville de Toulouse, Castres (depuis 2002) et Cahors depuis cette année. Il s'agit de faire travailler durant toute une saison un auteur, un metteur en scène et un groupe d'adolescents âgés entre 15 et 19 ans. Après Françoise Du Chaxel, Catherine Zambon, Ahmed Kalouaz, Alain Gautré, Bruno Ruiz, Ricardo Montserrat, Éric Durnez et Valérie Deronzier, c'est au tour de Sylvie Chenus et de Natacha de Pontcharra de se prêter au jeu. Elles ont composé ces deux nouvelles pièces à partir des paroles de tous les jeunes participants aux ateliers.
Comment dire est un hommage à Beckett. Dix participants vont essayer de trouver les mots pour Ada et Il, menacés de silence. Trouver les mots d'ailleurs, les mots d'amour, les mots inventés, les mots pour se raconter. C'est un bel hommage à la langue, même s'il est parfois un peu maladroit. Il oblige à un travail de choeur rigoureux pour les adolescents qui veulent se frotter au texte. Natacha de Pontcharra traite elle aussi de l'amour des mots. Elle fait se rencontrer une fille et un garçon. La fille a écrit cinquante-trois premières pages de roman mais elle bloque pour trouver la suite. Lui justement, en tant que lecteur, n'a pas souvent dépassé les premières pages de n'importe quel livre. Il insiste pour lire ses premières pages à elle, les mots vont commencer à s'incarner sur scène.
Ces deux ateliers ont dû constituer de belles aventures humaines et théâtrales. Les publications sont là pour en témoigner. Espérons qu'elles puissent donner, elles aussi, le goût des mots à d'autres adolescents.

Comment dire de Sylvie Chenus et Je m'appelle pas Shéhérazade de Natacha de Pontcharra
Lansman, 52 et 72 pages, 8 e chacun

 Comment dire de Sylvie Chenus

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

L.C.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos