Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Brummstein
de
Peter Adolphsen
Gaïa
14.00 €


Article paru dans le N° 058
Novembre-décembre 2004

par Camille Decisier

*

    Brummstein

Au bout d'une galerie creusée dans un massif des Alpes suisses, un amas de pierre noire vibre et bourdonne curieusement. Peter Adolphsen imagine l'histoire de deux personnages que seule rapproche, à un siècle d'intervalle, leur brève proximité avec cette roche inconnue, ainsi que la surdité temporaire qui en découla ; l'un en 1907, riche banquier en mal d'explorations, fut le premier à en prélever un morceau, convaincu d'avoir trouvé là un indice de la présence de mystérieuses peuplades souterraines ; l'autre, une jeune historienne d'art, suivit ses traces quatre-vingts ans plus tard, liée par un étrange contrat. Pour connecter ces deux figures encadrant l'histoire d'un siècle, le fragment de rocher passe de mains en mains ; léguée à un jeune anarchiste puis offerte en gage d'amour, elle traverse la Seconde Guerre mondiale au bureau des Objets Trouvés d'une petite ville allemande, avant d'être exposée dans une galerie d'art.
Traduit du danois, ce court roman au style précis et dépouillé file une métaphore intéressante sur le temps, la relativité des événements reliés par un hasard devant lequel la science reste muette. L'humour glacial qui le ponctue ressemble à l'intrusion de l'arbitraire dans cette horlogerie bien réglée : " La longue remontée du fond du Hölloch en pantalons mouillés lui conféra un solide rhume qui, le lendemain, occasionna la mort de quatre personnes, y compris la sienne. Sur un échangeur d'autoroute, elle fut prise de court par un violent éternuement et percuta la voiture d'un couple avec des enfants en bas âge. La très faible attention accordée par les médias à l'accident se concentra entièrement sur la mort des deux enfants. " Atypique, pour le moins, et captivant.

Brummstein de Peter Adolphsen
Traduit du danois par Inès Jorgensen
Gaïa, 88 pages, 14 e

 Brummstein de Peter Adolphsen

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Camille Decisier

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos