Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Bobines d'art brut
de
Lucienne Peiry
Thierry Magnier
11.00 €


Article paru dans le N° 040
Septembre-octobre 2002

par T.G.

*

    Bobines d'art brut

S'il disait n'aimer ni les enfants ni leurs dessins, Jean Dubuffet s'en inspirera néanmoins pour créer. Voulant devenir "l'homme du commun du plus bas étage", ce fils de négociant, bourgeois et cultivé, s'intéressera aussi aux peintures populaires, ces "peintures idiotes, dessus de portes, décors, toiles de saltimbanques..." qu'affectionnait déjà Rimbaud.
Mais la révélation sera pour lui la découverte, lors d'un voyage en Suisse en 1945, des travaux singuliers de malades mentaux et de marginaux auxquels il donnera le nom d'Art brut. L'artiste n'aura de cesse dès lors de collecter les ouvrages de ces "irréguliers". Et en 1975, lorsqu'il léguera sa collection au musée-château de Beaulieu à Lausanne, elle comptera pas moins de 1200 pièces.
C'est au coeur de celle-ci que Lucienne Peiry, conservatrice de la collection de l'Art brut de Lausanne, a choisi les bobines présentées ici. Plus qu'une galerie de portraits c'est un petit théâtre portatif qui s'anime au gré des pages de cet album cartonné. S'y côtoient dessins, peintures, sculptures et masques, d'une reine d'Aloïse à un diable de Podestà, de la tête aux yeux bleus d'Angelo Meani à une femme-épluchures de Philippe Dereux ou aux archimboldesques masques en coquillages de Pascal-Désir Maisonneuve... En regard des images, Lucienne Peiry explique en quelques lignes le parcours des artistes et les techniques et matières atypiques employées. Il est sûr que cet ouvrage coloré saura séduire les enfants, même si, sous le cocasse de ces drôles de têtes, sourd parfois l'angoisse de leurs créateurs. Et si l'on aurait aussi aimé y rencontrer les figures de Wölfli ou de Gaston Duf... Souhaitons donc une suite à cet album, sur les turbulents personnages et manèges enchanteurs de la Fabuloserie peut-être. Pour faire fleurir encore dans les mirettes des petits comme dans l'esprit des grands les jardins imaginaires de ces ouvriers du rêve.

Bobines d'art brut
Lucienne Peiry
Éditions Thierry Magnier
24 pages, 11 e

 Bobines d'art brut de Lucienne Peiry

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

T.G.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos