Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Face à la mer
de
Yann Bourven
Diabase
7.50 €


Article paru dans le N° 038
Mars-mai 2002

par F.M.

*

    Face à la mer

Le héros de ce roman n'a pas de nom. En revanche, il aime donner des sobriquets : Sourcil Percé, un ami de passage, The Gros Porc, le patron du bar dans lequel il travaille un temps. Il aime aussi faire des rencontres, fortuites et sexuelles : La Métisse, la Catalane, "une chiennasse", "une clocharde de la mer". Accessoirement, il ne refuse pas d'éclater la tête de son ancienne petite amie contre une table avant de lui rompre le dos ou égorger The Gros Porc. Bref, celui qui n'a pas de nom est un homme simple, un paumé, dont le carnet de route est fait de crimes non prémédités, de petits boulots, de jeu de cache-cache avec la police et de quelques passages hallucinatoires où une gigantesque mante religieuse cherche à le dévorer. L'oeil du cyclone existe pourtant. Il suffit d'atteindre l'océan. "Le temps ne compte plus vraiment lorsqu'on est face à la mer." Le premier texte de Yann Bourven fuse à cent à l'heure. L'écrivain enchaîne les scènes comme dans un road-movie d'Eastwood, dans un langage cru et sans ellipse. Captivant.

Face à la mer
Yann Bourven
Diabase
120 pages, 7,50 e (49,20 FF)

 Face à la mer de Yann Bourven

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

F.M.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos